Ballon-balai: le Témiscouata accueille des Néo-Brunswickoises dans ses rangs

Trois Néo-Brunswickoises de la Péninsule acadienne et trois autres du Madawaska prennent part cette semaine aux Championnats canadiens juvéniles de ballon sur glace présentés au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Ainsi, Jenna Joe et Cassandra Larry, toutes deux d’Esgenoôpetitj (Burnt Church), évolueront pour le T-Miss du Témiscouata. La formation fait d’ailleurs figure d’équipe favorite pour remporter les honneurs, elle qui est justement l’équipe championne en titre.

Anna-Michelle Allain, de Néguac, ainsi que Mélanie Sirois, Arianne Milliard et Roxane Lizotte, toutes trois d’Edmundston, porteront pour leur part les couleurs de l’autre club du Témiscouata, le Miss-T.

Mélanie Sirois, Arianne Milliard et Roxane Lizotte. – Gracieuseté

Les six filles en seront par ailleurs à une première participation à des championnats de ballon sur glace.

«C’est une occasion de rêve qui s’est présentée pour moi, signale Anna-Michelle Allain. Je suis très reconnaissante et très fière de pouvoir jouer dans ce calibre de jeu. Mon objectif est de contribuer au succès de mon équipe, tout en faisant la connaissance de plusieurs nouvelles amies. Je veux aussi gagner de l’expérience et m’améliorer dans ce sport que j’aime tant.»

«Je suis très excitée de jouer aux nationaux avec l’équipe du Témiscouata, confie Cassandra Larry. C’est une belle occasion et ça va être une belle expérience. C’est ma première expérience avec contact au ballon sur glace et j’avoue que je suis un peu stressée. Malgré tout, je suis convaincue que ça va bien aller.»

«Je pratique le ballon sur glace depuis seulement deux mois, alors c’est nouveau pour moi, révèle Arianne Milliard qui, comme au hockey, évoluera à la position de gardienne. C’est stressant de commencer au championnat canadien parce que c’est gros comme compétition. En même temps, c’est un bon stress. J’ai hâte de jouer. L’objectif est d’atteindre la finale et j’espère que l’équipe va y arriver.»

«L’idée de participer à ce tournoi est excitante parce que c’est un nouveau sport que je viens de commencer à pratiquer, mentionne Mélanie Sirois. C’est incroyable que je puisse participer au championnat canadien pour ma première compétition. Je vais tout donner ce que je peux et j’ai bien l’intention de m’amuser.»

«Je suis très fière de pouvoir participer aux Nationaux cette année, confesse Jenna Joe. Comme je suis ici pour apprendre, j’espère de revenir à la maison après avoir appris de nouvelles choses et développer de nouvelles techniques dans ce sport.»

«Je suis enchantée d’avoir l’occasion de participer à cette expérience enrichissante, indique Roxane Lizotte. Je me considère d’autant plus chanceuse d’être accompagnée de mes anciennes coéquipières de hockey dans cette nouvelle aventure. Mon objectif est de donner mon 110% et de profiter au maximum de cette expérience unique.»

Fait à signaler, deux autres filles d’Edmundston ont bien failli s’ajouter au groupe, soit Shannie Martin et Tania Rose Daigle. Il ne suffirait donc que sept ou huit filles supplémentaires pour avoir suffisamment de joueuses pour former une équipe provinciale. Pourquoi pas dès 2020?

Les deux formations du Témiscouata ont joué chacune deux matchs mercredi.

Le Miss-T s’est incliné en matinée au compte de 2 à 0 devant le Eastern Thunder de l’Ontario. De son côté, le T-Miss a perdu 1 à 0 face au Crusaders de Big River en Saskatchewan. Le Miss-T et le T-Mass se sont aussi affrontés en soirée. Elles disputeront deux autres parties chacune de la ronde préliminaire jeudi, puis une dernière vendredi matin avant le début du tour éliminatoire en après-midi.

Les matchs de championnat auront lieu samedi. Huit équipes féminines et sept clubs masculins prennent part au tournoi.