Les Wildcats causent la surprise et éliminent le Drakkar

Pour la deuxième année de suite, les Wildcats de Moncton sortent un adversaire qui était pourtant largement favori.

Au printemps dernier, Moncton avait causé la troisième plus grosse surprise de l’histoire de la LHJMQ en éliminant l’Océanic de Rimouski.

Cette fois, c’est le Drakkar de Baie-Comeau qui est tombé au combat.

L’équipe de John Torchetti a remporté les deux dernières rencontres présentées au Centre Henry-Leonard, incluant un gain de 3 à 2 mercredi soir, pour mériter les honneurs de la série en sept rencontres (4-3).

Jeremy McKenna (4e) Mika Cyr (4e) et Jacob Stewart (1er) ont réussi les buts des gagnants.

Gabriel Fortier (1er) et Nathan Légaré (3e) ont été les seuls à déjouer un Francis Leclerc en pleine possession de ses moyens.

Le portier des Wildcats savourait ainsi un triomphe sur son ancienne équipe, avec 40 arrêts sur 42 tirs.

«Je te l’avais dit que les boys voulaient vraiment gagner cette série. On les a poussés pas mal dur depuis quelques semaines. Ils méritent de remporter cette série parce qu’ils ont travaillé comme des enragés», raconte l’entraîneur-chef des Wildcats.

«Je pense que mes joueurs ont compris qu’ils devaient jouer de la bonne façon pour avoir du succès. Nous avions bien géré la pression quand nous avons pris l’avance. C’est une très grosse victoire pour les gars», ajoute John Torchetti.

Les Wildcats ont amorcé la rencontre en véritables chats sauvages.

Dès la quatrième minute de jeu, Jeremy McKenna complétait un jeu de Mika Cyr et Gabriel Sylvestre pour lancer son équipe en avant 1 à 0.

Les visiteurs ont doublé leur priorité à mi-chemin dans l’engagement par l’entremise de Jacob Stewart.

Il s’agissait pour lui d’un tout premier filet en séries dans la LHJMQ.

Dylan Seitz et Jeremy McKenna ont récolté des passes sur la séquence.

Les bruyants partisans du Drakkar ont finalement pu manifester à la huitième minute de  jeu du second tiers, alors que Nathan Légaré a déjoué Francis Leclerc.

Mais l’Acadien Mika Cyr est venu leur jeter une bonne douche d’eau froide en toute fin de période avec son quatrième de la série.

Après 40 minutes de jeu, les Wildcats étaient en avant 3 à 1.

Le gardien Francis Leclerc était à ce point presque parfait, avec 22 arrêts sur 23 tirs.

À l’autre bout, Alex D’Orio avait cédé trois fois sur 16 tirs.

Gabriel Fortier a redonné espoir aux partisans du Drakkar dans la dernière minute de jeu, mais la défensive des Wildcats a refusé de concéder le but égalisateur.

La bande à John Torchetti va maintenant partir à la chasse à l’orignal puisqu’elle a rendez-vous avec les Mooseheads de Halifax pour le second tour des séries 2019.

La série quart de finales quatre de sept entre les Wildcats de Moncton et les Mooseheads de Halifax débutera vendredi soir au Centre Scotiabank à compter de 19h.Les deux équipes se retrouveront dès le lendemain pour le match numéro deux, toujours dans la capitale néo-écossaise.

La première rencontre au Centre Avenir est prévue pour le mardi 9 avril (19h).