Lukas Cormier représente à nouveau le Canada au championnat du monde

Philippe Myers ne sera peut-être pas le seul défenseur acadien dans la Ligue nationale de hockey pour encore très longtemps. Son compatriote Lukas Cormier se trouve présentement sur une trajectoire qui pourrait le mener directement aux portes du circuit Bettman dans deux ans.

Le hockeyeur originaire de Sainte-Marie-de-Kent s’est envolé pour la Suède dimanche pour prendre part au Championnat mondial U-18 avec la formation canadienne.

«Je suis très excité de l’occasion qui s’offre à moi», raconte-t-il.

«C’est toujours un grand honneur de représenter le Canada à un championnat du monde.»

C’est la seconde fois que le patineur acadien enfile le gilet unifolié, puisqu’il avait mérité un poste au sein de l’équipe nationale à l’occasion du Défi mondial U-17, qui avait eu lieu l’an passé à Quispamsis, près de Saint-Jean.

Le joueur âgé de 17 ans a bien l’intention de profiter de son passage à cet événement prestigieux pour montrer de quoi il est capable.

«Je pense que ça va me donner de très beaux souvenirs, mais surtout de prendre encore plus d’expérience à un haut niveau», mentionne-t-il, quelques minutes avant l’embarquement.

«Je vais affronter les meilleurs joueurs au monde de mon âge. Je m’attends donc à ce que la vitesse du jeu soit très élevée. Mais je pense que je peux être un joueur qui contribue à l’offensive de l’équipe», explique-t-il.

«Sauf que je ferai toujours passer l’équipe en premier et je dois aussi me concentrer sur mon jeu défensif, comme je l’ai fait à ma première saison dans la LHJMQ.»

L’Acadien a effectivement connu toute une entrée en matière avec les Islanders de Charlottetown en 2019-2010.

Cormier a été choisi au sein de l’équipe des recrues de la LHJMQ, lui qui a terminé au cinquième rang des meilleurs arrières du circuit avec 15 buts (un record des Islanders) et 36 points.

En Suède, il sera seulement un des huit patineurs nés en 2002 à accompagner l’équipe du Canada, un groupe qui comprend aussi le gardien Jonathan Lemieux (Foreurs de Val-D’Or), ainsi que les attaquants Nathan Légaré (Drakkar de Baie-Comeau), Hendrix Lapièrre (Saguenéens de Chicoutimi) et Mavrick Bourque (Cataractes de Shawinigan).

Lukas Cormier se dit prêt à braver l’orage en Suède.

«J’ai représenté le Canada au championnat U-17 en ce fut une expérience inoubliable. J’ai eu une très belle saison avec les Islanders, mais c’est maintenant dans le passé. Je dois me concentrer sur ce qui s’en vient», mentionne-t-il.

«J’ai déjà joué sur de grandes patinoires par chez nous. Tout devrait bien se passer pour moi», avance le rapide patineur.

Le tournoi sera présenté dans les villes de Umeå et de Örnsköldsvik, du 18 au 28 avril.

Le Canada fait partie d’une division qui comprend également Le Belarus, la Finlande, la Suisse et la République tchèque.

L’autre groupe inclut la Lithuanie, la Suède, la Russie, les États-Unis et la Slovaquie.

La formation canadienne disputera sa première rencontre le jeudi 18 avril, en croisant le fer avec la Finlande.

Nos représentants ont mérité sept médailles lors de ces championnats, soit l’or en 2003, 2008 et 2013, l’argent en 2005, ainsi que le bronze en 2012, 2014 et 2015.

L’équipe se réunira à Kisakallio (en Finlande), du 8 au 12 avril pour un camp d’entraînement de cinq jours.

Elle disputera deux rencontres préparatoires, le 14 avril contre le Belarus et le 15 avril face à la Russie.