Ringuette: bon départ pour l’Attack

L’Attack de l’Atlantique a entamé la défense de sa couronne de la Ligue nationale de ringuette sur le bon pied en signant une victoire facile de 8 à 4 devant le Wam! d’Edmonton, hier après-midi, aux Championnats canadiens disputés à Summerside, sur l’île-du-Prince-Édouard.

Martine Caissie, qui d’autre, a dirigé l’offensive des championnes en titre en y allant de deux buts et cinq passes.

Jenny Snowdon (3-2), Britney Snowdon (1-2), Miguelle Proux (1-0) et Gabrielle Dagenais (1-0) ont été les autres buteuses de l’Attack. Jocelyne Landry a récolté trois passes. Taylor Gray a également bien fait avec deux mentions d’aide.

Dailyn Bell, deux fois, Gillian Dreger et Annie Debaji ont fourni la riposte du Wam!

Karine Doiron a empoché la victoire devant le filet de l’Attack.

Pour la vétérane Josée Doiron, il ne fait aucun doute que l’expérience acquise lors des dernières années joue en leur faveur.

«Avec le noyau de filles qui ont pris part aux deux dernières finales nationales, nous pouvons répéter notre victoire de 2018 si nous le voulons vraiment. Il faudra toutefois respecter notre plan de match toute la saison et nous concentrer sur une partie à la fois», dit-elle.

«Dans ce tournoi, nous ne pouvons pas prendre une seule équipe à la légère. En fait, toutes les équipes ont une chance légitime de se retrouver sur le podium. Ça va donc nous donner une semaine intéressante. En ce qui nous concerne, la chimie est bonne et les nouvelles joueuses se sont très bien adaptées à notre façon de jouer», indique-t-elle.

Josée Doiron, qui fait partie de l’équipe depuis les débuts en 2011-2012 avec Martine Caissie, Jessica Snowdon, Jocelyne Landry et Joëlle Proulx, a par ailleurs eu une pensée pour cette dernière qui a vu sa saison se terminer abruptement cet hiver en raison d’une vilaine fracture à une jambe.

«C’est vraiment plate que Joëlle ne soit pas avec nous sur la glace. Son leadership et son éthique de travail nous manquent. Cela dit, elle est ici avec nous pour nous encourager», confie Doiron.

Dans les autres matchs présentés lundi, le Mission de Montréal a défait le Rath de Calgary 7 à 5, les Turbos de Cambridge ont battu l’Intact du Manitoba 6 à 5 et le Wildfire de Waterloo a aisément triomphé 7 à 3 face au Ice d’Ottawa.

L’Attack reprend l’action mardi avec deux matchs au programme. Il fera d’abord face à l’Intact du Manitoba à 10h45, puis terminera sa journée de travail en début soirée contre le Rath de Calgary.

En parallèle du championnat de la LNR, l’élite canadienne U-19 et U-16 est également présente à Summerside.

La formation U-16 du Nouveau-Brunswick a Bien fait avec une victoire de 3 à 2 contre le Manitoba.

Janelle Hébert (1-1), Nadia LeBlanc (1-0) et Élyse Grandmaison (1-0) ont enfilé les buts du Nouveau-Brunswick.

L’équipe U-19 a eu moins de succès devant le Québec en subissant une défaite de 8 à 5.

Cloé LeBlanc (3-1), Amy Green (1-2) et Janika Ouellet (1-0) ont marqué pour le Nouveau-Brunswick.