Les Wildcats au bord du gouffre

Pour la deuxième série de suite, les Wildcats de Moncton ont un patin dans le vide.

Lors de la première ronde des séries éliminatoires de la LHJMQ, les Wildcats ont dû surmonter un déficit de 2-3 pour venir à bout du Drakkar de Baie-Comeau.

Cette fois, la pente est encore plus abrupte puisque le groupe de John Torchetti fait face à un retard de 0-3 face aux Mooseheads de Halifax, après un revers de 4 à 2, subi mardi soir au Centre Avenir.

Raphaël Lavoie (2e et 3e), Xavier Parent (2e) et Brock McLeod (1er) ont réussi les filets des vainqueurs.

Jordan Spence (1er) et Christian Huntley (1er) ont été les seuls à pouvoir déjouer Alexis Gravel, qui a repoussé 35 rondelles.

Xavier Parent a profité d’une supériorité numérique pour lancer les visiteurs en avant dès la cinquième minute de jeu.

Pas exactement le début de match que souhaitait l’entraîneur-chef John Torchetti.

Maxime Trépanier pensait bien avoir doublé la priorité des Mooseheads à mi-chemin dans l’engagement, mais on a jugé qu’il avait poussé la rondelle dans le filet avec le patin.

Au banc des Wildcats, on poussait un gros soupir de soulagement collectif.

Sauf que Raphaël Lavoie, le joueur de la semaine dans la Ligue canadienne de hockey, allait toucher la lucarne avec un foudroyant tir du poignet moins de trois minutes plus tard.

Il n’y avait aucun doute possible sur ce filet…

Jocktan Chainey aurait pu augmenter cette avance après un autre cafouillage en territoire défensif, mais sa frappe a touché la barre horizontale.

Encore une fois, les locaux s’en tiraient bien.

Jordan Spence a jeté la frénésie dans le Centre Avenir, avec seulement deux petites secondes à faire au tableau indicateur.

Kyle Foreman a tenté sa chance, tout comme Ozzie King, mais chaque fois, la grosse jambière d’Alexis Gravel a stoppé la rondelle.

Mais le portier des Mooseheads n’a pu rien faire sur le troisième retour.

Après 20 minutes, Halifax menait 2 à 1.

Les deux gardiens, Alexis Gravel et Francis Leclerc, ont pris la relève en deuxième période.

Les deux hommes masqués n’ont absolument rien donné, réalisant en cours de route quelques beaux arrêts.

Christian Huntley a finalement créé l’impasse 2 à 2 au début du dernier engagement, mais Brock McLeod est venu jeter une douche froide sur les partisans des Wildcats quelques minutes plus tard.

Pour Moncton, il commençait à se faire tard.

Les locaux ont tout tenté en fin de rencontre en retirant leur gardien à la faveur d’un sixième attaquant, mais c’est plutôt Raphaël Lavoie qui en a profité pour enfiler son deuxième de la rencontre.

Les Mooseheads pourront en finir avec les Wildcats dès mercredi soir, alors que la quatrième rencontre sera présentée à 19h au Centre Avenir.