Golf: une saison de beaux espoirs

Comme ce fut le cas au cours des dernières saisons, l’année 2019 risque d’être celle des jeunes à Golf Nouveau-Brunswick. La formation est de plus en plus complète et accessible pour nos plus beaux espoirs, avec notamment des écoles de golf 12 mois par année. Et on commence à voir les résultats.

En 2018, plusieurs jeunes athlètes ont laissé filtrer un beau potentiel, et pas seulement au niveau provincial.

La liste des golfeurs et golfeuses à surveiller cet été est d’ailleurs nombreuse.

Elle comprend les amateurs Michel Landry (Fredericton), Sam Reid (Royal Oaks) et Danek Hadley (Gowan Brae), les juniors Julie Gauvin (Fox Creek), Mackenzie Deveau (Royal Oaks), Félix Boucher (Fox Creek) et Maxime Gaudet (Fox Creek).

On pourrait aussi ajouter à cette liste les vainqueurs des championnats provinciaux juniors et bantams en 2018, Nathan Hogan (Miramichi) et Marc-André Gaudet (Saint-Ignace).

Au niveau amateur,ce sont aussi des jeunes qui ont dominé, soit Morgan Matchett (Miramichi), Alex Palmer (The Riverside) et Michel Landry.

«Il y a deux ans, on a vu une grosse progression au niveau du programme masculin junior. C’est une des meilleures équipes provinciales qu’on a eues depuis le début des années 2000», raconte le directeur général de Golf Nouveau-Brunswick, Tyson Flinn.

«L’an passé, c’était plus une année de transition. Mais je dirais que dans l’ensemble, nos jeunes golfeurs et golfeuses progressent», affirme-t-il.

L’évolution constante du golf est un facteur dont tout le monde doit tenir compte dans la formation et le développement des futures vedettes de demain.

«Le golf est en constant changement dans la province et dans le monde», constate Tyson Flinn.

«Il y a plus de monde que jamais qui joue au golf, mais ils ne jouent pas aussi souvent qu’il y a 10, 20 ou 30 ans. Le paysage du golf au Nouveau-Brunswick et au Canada commence donc à changer.»

La clé du succès pour contourner le problème, selon lui, c’est d’offrir aux jeunes une formation de qualité, que ce soit durant la saison estivale ou pendant l’hiver.

«On continue à former autant de bons jeunes joueurs à travers les programmes d’hiver, notamment, et les différentes écoles de golf. On fait tout ce qu’on peut pour maximiser leur formation et les fidéliser au sport du golf. On travaille fort avec nos clubs dans cette optique-là.»

Les joueurs et les amateurs auront droit à une quinzaine de tournois majeurs durant l’été 2019.

Le premier en lice est le championnat provincial quatre balles masculin, qui sera présenté les 25 et 26 mai au club de Sussex.

La compétition féminine aura lieu le 9 juin, au club de Gowan Brae.

Le championnat junior de la côte Est sera disputé les 25 et 26 juin au club de Covered Bridge, alors que les championnats provinciaux pee-wee et junior sont prévus du 2 au 4 juillet au club de Hampton.

Les champions 2018 du championnat junior de la côte Est avaient été Tyler Hashami (Charlottetown) et Camille Lapierre-Ouellet (Granby), alors que Jordie Cooper (Fall River) avait été couronné champion bantam.

Pour ce qui est du championnat provincial junior, les lauréats de l’été dernier ont été Nathan Hogan (Miramichi), Haley Baker (Halifax), pendant que Marc-André Gaudet et Abbey Baker (Halifax).

Le club de Pokemouche accueillera le championnat provincial féminin, du 7 au 9 juillet.

En 2018, ce sont Morgan Matchett (Miramichi) pour les amateurs, Leanne Richardson (Country Meadows) dans le groupe mi-amateur et senior, ainsi que Kathy Grebenc (Gowan Brae) chez les super seniors qui avaient été couronnés.

Les hommes auront rendez-vous au club de Westfield, entre le 11 et le 14 juillet.

Le champion en titre est Alex Palmer (The Riverside).

Les championnats provinciaux seniors et mi-maîtres seront présentés au club de golf d’Aroostook, du 22 au 24 juillet.

La Coupe des anciens présidents est prévue pour les 14 et 15 septembre au club de Memramcook, alors que la Coupe Estabrooks sera disputée au club de Gowan Brae, du 27 au 29 septembre