L’Attack poursuit sa lancée

Si l’Attack de l’Atlantique a perdu un festival offensif devant le Rath de Calgary, mardi soir, l’équipe s’est fort bien reprise mercredi matin en battant le Wildfire de Waterloo au compte de 6 à 4.

Grâce à cette victoire, les filles de l’entraîneur Gilles Proulx ont maintenant un dossier de trois gains et un revers au Championnat canadien de la Ligue nationale de ringuette.

Jenny Snowdon et Martine Caissie ont dirigé l’offensive de l’Attack avec un but et deux passes chacune.

Les autres buts sont venus des bâtons de Britney Snowdon, Dominik LeBlanc, Isabelle Cormier et Madisson Gaudet. Karine Doiron était devant la cage de l’Attack et a fait face à 35 lancers.

Kelsey Youldon et Christianne Varity ont marqué deux buts chacune pour le Wildfire qui a vendu chèrement sa peau en comblant des retards de 4 à 0 et 6 à 2.

Plus intéressant encore, les quatre buts du Wildfire ont été réussis en infériorité numérique. Voilà une statistique qui n’a sûrement pas plu à Gilles Proulx.

Mardi soir, Britney Snowdon et Martine Caissie y sont allées de deux buts et deux mentions d’aide devant le Rath de Calgary qui l’a emporté 10 à 8.

Croyez-le ou non, les deux équipes ont réalisé 112 tirs pendant cette partie axée sur l’offensive. L’Attack a d’ailleurs dominé à ce chapitre avec 61 lancers.

Dominik LeBlanc (1-2), Jenny Snowdon (1-2), Jocelyne Landry et Taylor Gray ont été les autres buteuses. Miguelle Proulx a obtenu deux passes.

Shaundra Bruvall s’est bien amusée dans le camp du Rath avec quatre buts et trois mentions d’aide.

Notons que l’Attack affrontant en soirée, mercredi, les Turbos de Cambridge. Jeudi, il se mesurera au Mission de Montréal, puis vendredi ce sera au tour du Ice d’Ottawa.