Athlétisme: LeRoy Washburn n’est plus

L’un des grands bâtisseurs du Nouveau-Brunswick en athlétisme, LeRoy Washburn, est décédé samedi à l’âge de 84 ans à son domicile d’Oromocto.

Né à Blackville, près de Miramichi, cet enseignant de profession a occupé pendant 30 ans le poste de directeur des sports de l’Université Saint Thomas.

Comme officiel, M. Washburn a entre autres pris part aux Jeux panaméricains de 1967 à Winnipeg, aux Jeux olympiques de 1976, à tous les Jeux du Commonwealth entre 1978 et 1986, de même qu’à la Coupe du monde de 1979.

Il a aussi œuvré comme président d’Athlétisme Nouveau-Brunswick de 1984 à 1987, en plus d’être chef de mission aux Jeux mondiaux universitaires de 1987.

Comme entraîneur, il a veillé au développement de l’athlète paralympique Hal Merrill, qui a remporté trois médailles de bronze en deux participations aux Jeux paralympiques (1992, 1996).

S’il a été intronisé au Temple de la renommée sportive en 1988 à titre de bâtisseur, M. Washburn aurait pu aussi bien être sélectionné comme athlète. Dans les années 1950, il excellé dans plusieurs disciplines, dont le lancer du javelot et le lancer du disque.

Il figure toujours parmi les meilleurs lanceurs dans l’histoire de la province, lui qui a représenté la province à plusieurs reprises sur la scène nationale. Le 28 juillet 2007, il y est allé d’un dernier coup d’éclat comme athlète en fracassant le record provincial au javelot chez les 70-74 ans avec un jet de 28,64 mètres. La marque tient d’ailleurs encore à ce jour.

Outre le sport, M. Washburn a également siégé pendant huit ans comme député à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick (1974 à 1982) sous les couleurs du parti Libéral.

Les funérailles seront célébrées ce mercredi, à compter de 11h, en l’église de Saint-Vincent-de-Paul d’Oromocto.