Liste de repêchage de la LHJMQ: deux Néo-Brunswickois en première ronde

Six joueurs des Maritimes, dont les Néo-Brunswickois Peter Reynolds et Evan Nause, figurent parmi les premiers de classe selon le relevé final du Centre de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ dévoilé mercredi matin. C’est un peu moins qu’anticipé, mais il y a fort à parier que les six formations des Maritimes en possèdent un peu plus sur leur liste respective.

Reynolds, qui a évolué cet hiver pour les Sabres de Shattuck St. Mary’s, vient au troisième rang tout juste derrière Joshua Roy, des Chevaliers de Lévis, et Justin Robidas, des Cantonniers de Magog.

Originaire de Fredericton, on dit de cet attaquant de 5 pieds 9 pouces et 160 livres qu’il est supérieur à Josh Lawrence. L’attaquant s’est toutefois déjà compromis aux Eagles de Boston College dans la NCAA. Reste à voir si l’une des équipes de la LHJMQ parviendra à lui faire changer d’avis.

Evan Nause, un défenseur de Riverview qui a porté les couleurs des Gladiators de l’Académie Newbridge, est classé au 10e rang. Arrière à caractère offensif, Nause possède selon plusieurs recruteurs les qualités pour devenir un solide quart-arrière dans le circuit.

Comme prévu, Joshua Roy, des Chevalier de Lévis, a été choisi l’espoir numéro un de l’encan qui sera présenté le samedi 8 juin au Centre Vidéotron de Québec.

Déjà ciblé comme un joueur de concession, on croit que Roy aura un impact aussi grand qu’Alexis Lafrenière avec l’Océanic de Rimouski. Ça reste à voir, mais ça confirme néanmoins que le jeune possède un potentiel exceptionnel.

Justin Robidas, qui est le fils de l’ancien défenseur de la LNH Stéphane Robidas, est lui aussi un attaquant de grand talent doté de mains magiques. Il a vivement impressionné au Championnat canadien (Coupe Telus) avec pas moins de sept buts et 13 points, deux sommets pendant le tournoi.

L’excellent défenseur Cameron Whynot, des Wildcats de Valley, occupe le quatrième rang du classement du CSR. Le Néo-Écossais a le profil idéal puisqu’il a déjà le physique pour évoluer dans la LHJMQ, en plus d’avoir le lancer, le flair offensif et une intelligence au-dessus de la moyenne sur la glace. Certains vont même jusqu’à dire qu’il sera supérieur à Noah Dobson.

Zachary L’Heureux, un attaquant des Grenadiers de Châteauguay, complète le top-5. Fin marqueur et robuste, L’Heureux est sans aucun doute le meilleur attaquant de puissance de ce repêchage.

En tout et partout, on retrouve huit Néo-Brunswickois qui sont répertoriés pour les cinq premières rondes.

En deuxième ronde, on retrouve Drew Elliott, un attaquant des Vito’s de Saint-Jean, et David Doucet (lire autre texte), un attaquant des Gladiators de l’Académie Newbridge, qui sont respectivement catalogués aux 33e et 36e échelons.

Au troisième tour, il y a Cole Huckins (40e), un solide attaquant de 6 pieds 3 pouces et 194 livres des Spartans du collège privé de Stanstead. Ce dernier fait partie de la célèbre famille Malone qui comprend ses oncles Greg et Jim, ainsi que ses cousins Ryan, Brad et Brett.

Enfin, l’avant Josh Nadeau (68e), des Caps de Fredericton, l’arrière format géant Eli Barnett (69), de l’Académie de hockey Selects, et l’attaquant Alex Cormier (71e), des Flyers de Moncton, sont vus comme d’éventuelles sélections de quatrième ronde.

Au total, c’est pas moins de 42 joueurs du Nouveau-Brunswick qui sont répertoriés par le CSR.