Geneviève Lalonde vise le record canadien

Geneviève Lalonde s’envolera dimanche en direction de Shanghaï pour participer à la deuxième épreuve de la Ligue Diamant. La spécialiste du 3000m steeple s’est fixée comme objectif de s’approcher à tout le moins de son record canadien de 9m29s99c, établi aux Championnats mondiaux de 2017 à Londres.

La coureuse de Moncton, qui s’entraîne depuis déjà cinq semaines au Colorado, se dit à la fois confiante et en très bonne condition physique.

«Je suis grande forme, confie-t-elle. Les Mondiaux de cross-country m’ont donné beaucoup de confiance et je crois que ça augure bien pour la saison d’été.»

Rappelons que Lalonde a pris le 20e rang lors des Mondiaux de cross-country en mars à Aarhus, au Danemark. Elle a rallié les 10 km en 38m10s, ce qui se voulait le meilleur chrono canadien depuis 2004. Pas si mal pour une fille qui n’avait jamais pris part à cette compétition.

«Je m’en vais en Chine pour courir le plus vite possible. Plus vite en tout cas que mon 9m35s42c de juillet dernier (à Liège, en Belgique). J’aimerais battre mon record canadien pendant l’été et atteindre du même coup le standard olympique de 9m30s qui a été fixé pour les Jeux de Tokyo. C’est une course importante parce qu’elle pourrait décider du reste de ma saison», affirme celle qui aspire à atteindre le top-30 mondial en 2019, elle qui a terminé l’année 2018 au 36e échelon.

Lalonde profitera par ailleurs de son séjour en Chine pour participer au Défi mondial de Nanjing qui sera présenté le 21 mai. Elle sera sur la ligne de départ du 1500m. «Depuis cinq semaines, l’emphase de mon entraînement est surtout sur le steeple, mais je pratique aussi le 1500m. Comme je serai déjà en Chine pour la Ligue Diamant, je me suis dit que ce serait une belle occasion de me donner une bonne course de 1500m. Ça regarde d’ailleurs très bien», indique-t-elle.

«Parce que 2020 est une année olympique, je veux me donner cette année la meilleure des chances lors des compétitions au plus haut niveau avant les Championnats mondiaux (Doha, 28 septembre au 6 octobre) et les Jeux olympiques l’année prochaine. Je veux mettre du bon millage dans mes jambes. Le cross-country ce printemps allait aussi en ce sens», dit-elle.

Après son séjour de 10 jours en Chine, Lalonde sera de retour au Canada pour poursuivre son entraînement. Elle devrait faire quelques courses avant les Championnats canadiens à Montréal en juillet, mais elle ne peut rien confirmer pour l’instant.

Elle projette aussi de venir faire un tour à Moncton en août afin de vivre le Congrès mondial acadien.