Les Mudcats espèrent poursuivre sur leur lancée

Peu importe le sport, aucune autre équipe du Nouveau-Brunswick n’a un palmarès aussi impressionnant que les Mudcats juniors du Grand Moncton depuis quelques années. La formation dirigée par Mike Donahoe a remporté pas moins de quatre titres provinciaux de suite dans la Ligue de baseball junior du Nouveau-Brunswick. Et même si le groupe a perdu de nombreux vétérans, le but demeure le même: gagner.

Les Mudcats sont déjà assurés de participer au championnat canadien junior (qui sera présenté du 15 au 20 août à Gatineau), en vertu de leur titre acquis en 2018.

Moncton avait également représenté la province à St. Thomas (Ontario) en 2018, Gatineau (Québec) en 2017 et Régina (Saskatchewan) en 2016.

En saison régulière, les Mudcats ont présenté un dossier éloquent de 17-4 l’été dernier.

Cette formidable machine de baseball poursuivra toutefois sa route sans huit vétérans qui ont eu leur mot à dire dans les succès de l’équipe l’été dernier, soit Kyle Jewel, Nate Ronan, Julian Galloway, Blake Flynn, Jesse Malone, Patrick Barriault, Jeremy Steeves et Ben Carson.

C’est donc dire que l’équipe de Mike Donahoe accueillera sept ou huit recrues dans ses rangs, dont Luke Robinson, Éric Ouellette, Benoit Druet, Keegan Adshade et Alex Roy.

Malgré ce vent de renouveau qui souffle sur son groupe, le gérant est catégorique; pas question de revoir les attentes à la baisse.

«Nos attentes sont les mêmes qu’à l’habitude. Notre but est de remporter une médaille d’or aux championnats canadiens», affirme celui qui sera secondé cette saison par Guillaume Savoie et Jason Buckle.

Donahoe a raison de se montrer optimiste, avec le retour de joueurs étoiles comme Nick LeBlanc (receveur), Jérémie Arseneau (premier but), Josh Tardif (lanceur et premier but), Dominic Tardif (lanceur), Philippe Rail (troisième but), Declan Buckle (arrêt-court), Colin Robichaud (voltigeur) et Ian Connors (voltigeur).

«Nous avons un excellent noyau de vétérans qui sera de retour. La chose qui risque de nous faire mal, c’est de perdre plusieurs lanceurs», mentionne le gérant des Mudcats.

«Un gars comme Nate Ronan sera très difficile à remplacer. On parle ici d’un artilleur qui n’a pas perdu un seul match de saison régulière dans le junior en trois ans. C’est quelque chose de pas mal impressionnant», ajoute-t-il.

«Il y a aussi Blake Flynn, qui a été incroyable durant nos séries et lors du championnat national. On aurait dit qu’il était toujours sur les sentiers. Kyle Jewel en est un autre qui sera difficile à remplacer», affirme Donahoe.

«D’un point de vue personnel, ce ne sera pas facile de me séparer de plusieurs de ces jeunes que je dirige depuis les rangs moustiques. Ce sera donc une saison différente pour moi puisque je vais diriger des jeunes que je n’ai jamais eu la chance de diriger avant. Mais c’est la partie plaisante de mon travail.»

Au monticule, le seul vétéran sera le gaucher Dominic Tardif.

«Il y aura de très bons lanceurs à travers la ligue cette saison. Nous aurons l’embarras du choix quand viendra le temps d’en choisir quelques-uns en vue du championnat national. Je dirais d’entrée de jeu que les Alpines de Saint-Jean ont sans doute le meilleur personnel de lanceurs de la ligue. Ils vont être difficiles à battre. Les Royals de Fredericton ne seront pas loin derrière», indique le gérant.

Selon lui, la domination des Mudcats risque de se poursuivre pour encore quelques saisons.

«Il n’y a aucune autre équipe à travers la province, tous sports confondus, qui a réussi à accomplir ce que nous avons réalisé au niveau U-21 au cours des dernières années.Et avec les joueurs qui sortent des rangs mineurs à Dieppe, Moncton et Riverview, nos équipes AAA bantam et midget seront aussi excellentes. L’avenir est donc très prometteur pour notre programme junior.»

Les Mudcats amorcent leur saison le 21 mai prochain à Fredericton.