Le club-école des Flyers de Moncton rejoint une ligue néo-écossaise

Les Flyers de Moncton ont atteint un niveau d’excellence inégalé dans le hockey midget AAA depuis plusieurs décennies. L’équipe dirigée par John deCourcey a notamment atteint la finale du championnat de l’Atlantique quatre fois au cours des cinq dernières saisons. Afin de soutenir cette belle tradition, l’équipe a eu l’idée de mettre sur pied son propre club-école l’an dernier. En 2019-2020, les Thunderbirds vont enfin jouer dans une vraie ligue.

La création de cette formation a été rendue nécessaire par la disparition de la Ligue de hockey midget AAA mineur au Nouveau-Brunswick il y a quelques années.

Le groupe dirigé par Denis Sheehan a disputé l’hiver dernier une trentaine de rencontres hors-concours dans un circuit de niveau midget à l’Île-du-Prince-Édouard.

Mais ce n’était pas exactement ce que la haute direction des Flyers recherchait pour ses jeunes espoirs.

«Nous avons senti le besoin d’avoir un club-école parce que nous avons souvent manqué d’effectifs au cours des dernières saisons, à cause des blessures notamment. C’est toujours difficile d’utiliser des joueurs de niveau bantam AAA parce qu’ils jouent habituellement en même temps que nous», raconte le président des Flyers, Blair Brooks.

«Je trouve qu’il y a aussi tellement de bons jeunes joueurs dans les environs qui n’avaient tout simplement plus de place pour jouer. Les Flyers ne pouvaient pas garder 40 joueurs dans leur alignement», souligne-t-il.

«Nous devions donc trouver une solution pour garder ces jeunes dans notre système, plutôt que de les voir partir pour des écoles privées, les différentes écoles secondaires ou d’autres ligues. Et une fois qu’ils ont quitté, c’est très difficile de les faire revenir chez nous», poursuit le grand patron des Flyers.

«Nous avons mis sur pied les Thunderbirds l’an passé, mais le circuit dans lequel ils ont évolué à l’Île-du-Prince-Édouard n’était pas vraiment ce que nous cherchions pour nos jeunes. Comme ils n’ont pas d’équipes dans leurs écoles secondaires, cette ligue était dominée par des jeunes âgés de 16 ou de 17 ans. ce n’était donc pas réellement un bon environnement pour le développement de nos jeunes (qui sont âgés de 14 ou 15 ans)»

L’hiver dernier, les Thunderbirds alignaient des patineurs de Petitcodiac, Moncton, Memramcook, Riverview, Dieppe, Saint-Antoine-de-Kent et Riverside-Albert.

La direction de l’équipe de Moncton a donc décidé de se joindre à une ligue de niveau midget AAA en Nouvelle-Écosse pour la saison 2019-2020.

Ce circuit est formé de cinq équipes, soit les Voyageurs de Dartmouth, le Thunder de Fundy, les Wildcats de Valley, les Admirals de Halifax et l’Armada de Bedford.

«La ligue de la Nouvelle-Écosse correspondait pas mal plus à nos besoins puisqu’ils limitent le nombre de joueurs âgés de 16 et 17 ans», commente Blair Brooks.

La formation basée à Moncton est présentement à la recherche d’un entraîneur à temps plein pour diriger ce groupe de jeunes loups.

«On ne voulait pas se lancer à la recherche d’un entraîneur avant d’avoir la confirmation que l’équipe pourrait jouer dans une véritable ligue. On est donc un peu en retard pour dénicher un entraîneur», souligne Blair Brooks.

Denis Sheehan demeurera associé aux Thunderbirds à titre de directeur général.