Les Wildcats mettent leur 3e choix sur la table

Les Wildcats de Moncton ont clairement décidé de donner un grand coup en 2019-2020. Avec des joueurs de 20 ans comme Mika Cyr, Jonathan Aspirot et Jeremy McKenna, avec un patineur européen de la trempe d’Alexander Khovanov et des jeunes comme Jakob Pelletier, Elliot Desnoyers, Charles-Antoine Lavallée et Jordan Spence, la direction de l’équipe se présentera à la séance de repêchage de samedi à Québec le couteau entre les dents.

On annonce d’entrée de jeu que leur troisième choix est sur le marché si l’offre est jugée satisfaisante.

On prévoit également troquer quelques patineurs âgés de 19 ans à d’autres équipes en retour de choix au repêchage, qui pourraient à leur tour servir d’appât pour de futures transactions.

Tout ça pour dire que le directeur des opérations hockey John Torchetti et le directeur du recrutement Ritchie Thibeau ne dormiront pas beaucoup au cours des prochaines heures.

«On va chercher à améliorer notre équipe, ça, c’est clair, mais pas à n’importe quel prix. On va écouter les offres pour notre troisième choix, mais à ce jour, personne ne nous a approchés avec une offre sérieuse», affirme Thibeau.

«Si on décide de se départir de ce choix, on devra obligatoirement obtenir en retour un gars qui va améliorer notre équipe dès cette année. On a une bonne base de jeunes et on veut essayer de gagner avec eux autres», ajoute celui qui est aussi directeur adjoint des opérations.

«On ne pense pas être très loin d’une équipe très compétitive, mais ce n’est jamais facile d’améliorer une équipe avec des changements. On ne veut pas tout sacrifier pour aller chercher un gars ou deux» mentionne Ritchie Thibeau.

«On a un jeune gardien qui est toujours en mode apprentissage (Charles-Antoine Lavallée) et on a besoin d’un vétéran pour l’épauler. Il nous faut aussi un autre bon défenseur et un autre attaquant de premier plan.»

Même si l’équipe n’aura pas chance de sélectionner le surdoué Josh Roy, on estime que la troisième sélection vaut également son pesant d’or.

«Avec le troisième choix, on pense qu’on va avoir un bon patineur, qui va aider les Wildcats pendant quatre saisons. On ne va pas le donner pour rien», affirme le directeur du recrutement.

Moncton doit aussi régler la question des joueurs âgés de 19 ans.

Présentement, Mika Cyr, Jonathan Aspirot, Jeremy McKenna, Adam Capanelli, Dylan Seitz, Brady Pataki, Charles-Antoine Giguère et Christian Huntley sont toujours dans le portrait.

Un beau casse-tête en perspective.

«On a trop de gars âgés de 19 ans. On va assurément en échanger un d’ici samedi et une deuxième transaction est possible. Mais comme on en a deux qui ont des chances de jouer au niveau professionnel dès l’an prochain (Jeremy McKenna et Jonathan Aspirot). On ne veut pas tous les échanger pour nous placer dans une position vulnérable. On doit prendre les bonnes décisions», affirme Thibeau.

Les Wildcats ont terminé au 18e, 14e et 9e rang dans la LHJMQ au cours des trois dernières saisons.

Le directeur du recrutement dit viser le top cinq en 2019-2020.

«On pense qu’on a une belle base et on va voir si on peut améliorer l’équipe cette semaine. Mais ce n’est pas la fin du monde si ce n’est pas possible. Il va rester le camp d’entraînement et la prochaine période des transactions à Noël.»