Joshua Nadeau: un joueur intelligent

Joshua Nadeau représente l’un des plus intéressants paris du repêchage de samedi. En matière de talent, il n’a rien à envier aux joueurs les mieux classés par le Centre de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ. Et s’il se trouve au 68e rang des meilleurs espoirs, c’est uniquement parce qu’il fait osciller le pèse-personne à 126 livres du haut de ses 5 pieds 4 pouces et demi.

Le directeur général du Moose du Nord, Hollis Chamberlain, a même dit au sujet du joueur des Caps de Fredericton qu’il était le joueur le plus intelligent de la Ligue midget AAA du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard. Rien de moins.

Samedi, parce que le talent lui sort par les oreilles, il n’est pas dit que son nom ne se fera pas entendre avant la quatrième ronde.

Après tout, on ne marque pas 21 buts en 32 duels à sa saison recrue dans le midget AAA par charité. D’autant plus que le surdoué a entamé la saison à seulement 14 ans, lui dont l’anniversaire est le 22 octobre.

Nadeau a d’ailleurs été récompensé pour ses efforts avec le titre de recrue de l’année et une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles. Une saison au cours de laquelle il a également pris part aux Jeux d’hiver du Canada à Red Deer, où il a cumulé deux buts et quatre passes en sept parties.

Le cœur rempli d’espoir, le jeune attaquant de Saint-François-de-Madawaska est accompagné à Québec de son père John Nadeau et de sa mère Manon Oakes, en plus de son jeune frère Bradly, qui a fait des ravages cet hiver dans le circuit bantam AAA alors qu’il n’était âgé que de 13 ans. Son agent Phil Reid sera également sur place, de même que d’autres membres de la famille et des amis.

«Je suis un peu nerveux, mais je suis prêt, révèle Joshua Nadeau. Je suis impatient de savoir quelle équipe va me repêcher.»

Nadeau dit avoir parlé à plus d’une dizaine d’équipes et il devait en rencontrer quelques autres vendredi après-midi.

Lorsque questionnée sur l’expérience que s’apprête à vivre la famille, Manon Oakes a révélé que tout le papa la maman et le petit frère étaient aussi excités que Joshua.

«Nous avons aussi hâte que lui. C’est une nouvelle expérience pour nous et ça regarde bien que Bradly suit bientôt les traces de son frère», a-t-elle confié.