Le gros lot aux Sea Dogs?

S’ils parviennent à convaincre le Néo-Brunswickois Peter Reynolds de poursuivre sa carrière dans sa province natale, les Sea Dogs de Saint-Jean pourraient bien avoir remporté le gros lot, samedi à Québec.

La direction de l’équipe a d’abord mis fin à toutes sortes de spéculations qui avaient circulé sur les médias sociaux au cours des derniers jours quant à l’identité du tout premier choix de l’encan 2019.

Certains avaient avancé que le Québécois Joshua Roy allait refuser de se présenter à Saint-Jean, d’autres qu’il serait fort probablement échangé.

Quand la séance a pris son envol, c’est bel et bien le talentueux joueur de centre des Chevaliers de Lévis qui a été le premier à grimper sur la scène du Centre Vidéotron.

«Je suis très heureux de me joindre à ce groupe. J’ai seulement entendu des bonnes choses à propos de l’organisation», a-t-il mentionné après sa sélection.

«Je veux travailler sur mon coup de patin durant l’été parce que c’est une qualité importante pour tous les joueurs dans la LHJMQ.»

Au second tour, les Sea Dogs ont lancé les dés avec la sélection du talentueux joueur de centre Peter Reynolds.

Le Néo-Brunswickois a passé la dernière saison avec l’école Shattuck St-Mary’s, l’Alma Mater de Sidney Crosby.

Il a clairement signifié son intention de prendre la route des collèges américains pour atteindre le hockey professionnel.

Reynolds était classé au 3e rang par la Centrale de soutien au recrutement.

Toujours dans cette 2e ronde, Saint-Jean a fait signe à l’ailier Charles Savoie, des Vikings de St-Eustache avec la 34e sélection.

Une ronde plus tard, la formation de la ville portuaire optait pour le centre néo-écossais Cam MacDonald (51e).

Au 5e tour, les Sea Dogs ont choisi le joueur de centre Robert Orr, des Lions du Lac St-Louis, un attaquant de petite taille (5 pieds 10 pouces et 165 livres) très talentueux.

Anthony Cliche est devenu le premier défenseur sélectionné par l’organisation, alors que le colosse de 6 pieds 2 pouces et 195 livres est parti en 7e ronde (110e).

Saint-Jean a tenté sa chance avec quelques patineurs américains plus tard dans le repêchage, soit le gardien Justin Pace (182e), le défenseur Cam Miranda (200e), le centre Jaiden Moriello (213e) et le défenseur William Elias (218e).