Repêchage: le Titan accélère la reconstruction

Le Titan d’Acadie-Bathurst s’est présenté à Québec dans le but d’accélérer son processus de reconstruction, mais aussi pour ajouter un peu de caractère au groupe dirigé par Mario Durocher. Sur tous les plans, le directeur général Sylvain Couturier affirme avoir accompli sa mission.

L’organisation cherchait plus de combativité et de caractère pour encadrer sa bande de jeunes loups.

C’est exactement ce qu’on est allé chercher avec les vétérans Yan Aucoin (20 ans) et Shawn Élément (19 ans), qui arrivent tous les deux du Drakkar de Baie-Comeau.

Le Titan a aussi fait le plein de jeune talent, avec notamment quatre choix parmi les 27 premiers.

Le directeur général parlait donc d’un véritable coup de circuit pour son organisation.

«On avait des cibles dans le repêchage, et sans dire qu’on a frappé pour 1,000, on n’était certainement pas loin. Je veux souligner le travail de tous nos recruteurs», raconte-t-il.

Le joueur de centre néo-écossais Riley Kidney est devenu le premier choix du Titan au 11e échelon.

«On était très inquiet pour notre 11e choix. On avait ciblé deux ou trois joueurs, mais Kidney était le gars qu’on voulait avoir. On savait qu’il y avait des chances pour qu’il sorte avant, mais on espérait qu’il glisse jusqu’à nous», indique le grand patron du Titan.

«C’est un vrai compétiteur qui a un très bon sens du jeu. C’est le genre de joueur qui rend les autres meilleurs autour de lui. C’est sans doute sa plus grosse qualité. Je pense qu’il aura beaucoup de succès dans la ligue.»

Cinq rangs plus tard, Sylvain Couturier prononçait le nom du Néo-Brunswickois Cole Huckins.

Le patineur originaire de Fredericton a passé la dernière saison à l’école secondaire Stanstead, au Québec.

«On n’est pas encore certain s’il va choisir la NCAA ou la LHJMQ. On l’a rencontré avec ses parents samedi et je pense qu’il y a une ouverture», explique Sylvain Couturier.

«C’est un gros bonhomme, qui peut jouer différentes sortes de parties. Le jeu physique ne le dérange pas et c’est un excellent fabricant de jeu. Il est aussi déjà très mature défensivement. C’est un gars qui est déjà prêt à jouer junior. C’est un centre, mais il peut aussi jouer à l’aile.»

Au deuxième tour, le Titan a mis le grappin sur l’attaquant québécois Tristan Roy au 19e rang.

«On a sacrifié un choix de première ronde l’an prochain pour aller le chercher. C’est un gars qui a du caractère et je pense qu’il sera un leader. C’est un jeune très mature pour son âge. Il a été très bon aux Jeux du Canada et il n’a jamais cessé de progresser.»

La formation de la région Chaleur a fait plaisir à ses partisans en sélectionnant l’électrisant Josh Nadeau au cinquième tour (73e).

Sylvain Couturier affirme ne pas du tout être inquiet de la petite taille (5 pieds 4 pouces et 130 livres) de son nouvel ailier droit.

«C’est un gars qui a un talent spécial. On s’était dit que s’il était disponible en cinquième ronde, on allait le choisir. Il a des mains incroyables, un sens du jeu et une belle anticipation», analyse-t-il.

«C’est un gars tellement intelligent sur la glace que je ne l’ai jamais vu se mettre dans une situation qui pouvait affecter son jeu au niveau physique. Dans son cas, tout se passer en haut des épaules. Je ne suis pas inquiet qu’il va avoir une belle carrière dans le hockey junior.»

Le Titan a choisi le défenseur acadien Marc-André Gaudet (Moose du Nord) en 7e ronde (109e).

«On l’a vu jouer souvent, et chaque fois on est sorti de l’aréna en se disant qu’il avait joué un bon match. C’est un gars mobile, qui est en pleine progression», indique Couturier.

«On aime beaucoup son coup de patin et c’est un arrière qui fait toujours une bonne première passe. Il a vraiment une bonne tête de hockey.»