Le Blizzard sera l’hôte du repêchage de la LHM

Le Blizzard d’Edmundston promet de faire beaucoup de bruit au prochain repêchage de la Ligue de hockey des Maritimes, qui aura lieu devant ses partisans, le samedi 15 juin. En fait, l’équipe du Madawaska a déjà commencé son tintamarre!

Le Blizzard a utilisé son choix territorial pour mettre la main sur l’explosif Josh Nadeau, qui a évolué avec les Caps de Fredericton (midget AAA) la saison dernière.

Le talentueux ailier droit a été un choix de 5e ronde (73e) du Titan d’Acadie-Bathurst lors du repêchage annuel de la LHJMQ, qui a eu lieu en fin de semaine dernière à Québec (voir page ci-contre).

Si la petite bombe sur patins (5 pieds 4 pouces et 130 livres) ne réussit pas à se tailler un poste avec l’équipe de Mario Durocher, elle risque de devenir rapidement un des favoris de la foule au Centre Jean-Daigle en 2019-2020.

L’athlète originaire de Saint-François-de-Madawaska a présenté un dossier étincelant de 21-19=40 en 32 rencontres à sa première campagne au niveau midget AAA.

Le patineur âgé de 15 ans a été le meilleur buteur des Caps l’hiver dernier.

Comme Nadeau a été la seule sélection du Blizzard lors de cet encan territorial, l’équipe recevra un choix compensatoire après la troisième ronde samedi.

Même scénario pour les Rapides de Grand-Sault, qui ont opté pour le défenseur Ben Morin.

Le colosse de 6 pieds 1 pouce et 185 livres a passé la dernière saison avec l’Académie de hockey de l’Ontario.

Les Tigres de Campbellton n’ont sélectionné aucun joueur local et hériteront par conséquent de deux choix compensatoires lors de la séance annuelle de repêchage.

De leur côté, les Timberwolves de Miramichi ont mis le grappin sur les attaquants David Doucet et Joshua Russell.

Doucet, un patineur originaire de Baie-Sainte-Anne, est devenu la propriété des Screaming Eagles du Cap-Breton lors de la 2e ronde (25e) du dernier repêchage de la LHJMQ.

Russell a pour sa part porté les couleurs de l’Académie de hockey de l’Ontario en 2018-2019.

Il s’agit donc d’une belle entrée en matière pour le Blizzard, qui accueillera samedi une centaine de déléguées en provenance des 12 équipes du circuit Dykeman pour ce 25e repêchage annuel.

«Le repêchage est une activité vraiment excitante», note le président du Blizzard, André Lebel.

«Chaque équipe choisit les joueurs qui formeront le futur de leur organisation. On se souvient que lors de notre premier encan, en 2017 à Miramichi, nous avions pu choisir Liam Leonard, Vincent Rioux, Chase Carter et Olivier-Luc Haché», ajoute-t-il.

«Et si on recule plus loin dans le temps, les Commandos de Dieppe avaient sélectionné les Logan Johnston, Alex Lavoie et Tristan Mercure.»

Le président dit s’attendre à toutes sortes de rebondissements lors de cette séance, un peu comme c’est habituellement le cas dans la LHJMQ et dans la LNH.

«Nous sommes très heureux d’offrir une telle activité à nos partisans et de montrer à nouveau à toutes les équipes notre grand sens de l’hospitalité», mentionne André Lebel.

«Cette assemblée générale annuelle (qui aura lieu à compter du 13 juin) et ce repêchage engendrent des retombées économiques intéressantes pour la ville d’Edmundston et offre aux délégués des différentes équipes l’occasion de découvrir les charmes de notre région durant ces trois jours.»

Le tout premier choix de l’encan 2019 appartient présentement aux Wildcats de Valley.

Les Rapides de Grand-Sault parleront deuxièmes, tout juste devant les Timberwolves de Miramichi.

Pour le moment, le Blizzard détient la huitième sélection, un rang devant les Tigres de Campbellton.