Le Titan satisfait de ses choix

Le chef recruteur du Titan d’Acadie-Bathurst André Lévesque n’est pas prêt à dire que l’équipe vient de réaliser un repêchage historique, samedi à Québec, mais il n’en cache pas moins sa fierté vis-à-vis du travail accompli.

André Lévesque était également reconnaissant envers le directeur général Sylvain Couturier de lui avoir permis, à lui et son équipe de recruteurs, de profiter de bons rangs de sélection.

«Nous sommes très emballés de ce repêchage et c’est beaucoup grâce au travail de Sylvain. Ce gars-là, dans un repêchage, est une bête. C’est incroyable qu’il ait pu nous fournir trois choix de première ronde. En fait, c’est deux choix, mais le 19e choix au total est aussi bien dire une sélection de premier tour», affirme Lévesque.

«À la blague avant le repêchage, on se disait que ce serait fantastique si nous pouvions quitter Québec avec Riley Kidney, Cole Huckins, Tristan Roy et Zach Biggar, entre autres. C’est pourtant exactement ce qui est arrivé», lance Lévesque en riant.

«Nous avons très hâte au mois d’août pour le camp d’entraînement. En temps normal, le samedi soir après le repêchage, nous aimons nous réunir pour relaxer sans parler de hockey. Mais samedi, nous étions tellement contents que Sylvain, Mario (Durocher), moi et les autres avons passé une partie de la soirée à parler de la profondeur de notre équipe», confie Lévesque.

Voici d’ailleurs ce qu’André Lévesque avait à dire sur chacune des sélections du Titan, samedi.

Riley Kidney (11e choix)

«Riley était tout en haut de notre liste parmi les joueurs de la Nouvelle-Écosse. C’est un bonhomme offensif avec beaucoup de caractère et il sera à moyen terme notre joueur de centre numéro 1. C’est tout un compétiteur. Et chose rare chez un joueur offensif aussi jeune, il aime le jeu physique. Et en plus, il est déjà bon dans les trois zones. Il va avoir la chance de jouer avec de bons joueurs dans notre équipe.»

Cole Huckins (16e choix)

«Un compétiteur avec du caractère qui joue bien sur les 200 pieds de la patinoire. Nous avons eu de bonnes discussions avec Cole et sa famille avant et après le repêchage et tout semble indiquer qu’il va jouer avec nous la saison prochaine. Cole est un gros bonhomme qui possède un très bon sens du hockey. Il faut dire que ça fait partie de son ADN parce qu’il vient d’une véritable famille de hockey, soit les Malone. C’était ahurissant que le CSR l’ait placé au 40e rang de leur liste. Nous, nous l’avions dans le top-5. À long terme, nous croyons qu’il évoluera pour nous à 6 pieds 4 ou 6 pieds 5 pouces et plus de 200 livres.»

Tristan Roy (19e choix)

«Voilà un attaquant de puissance qui a connu toute une fin de saison à partir des Jeux du Canada qui a semblé gonfler sa confiance. En séries éliminatoires, il a été carrément excellent. C’est un marqueur et il a du feu dans les yeux. C’est aussi un joueur qui aime se retrouver dans le trafic devant le filet. C’est d’ailleurs sa marque de commerce.»

Zach Biggar (27e choix)

«Un défenseur complet qui possède un talent certain à l’attaque. C’est un Adam Holwell avec un meilleur physique. Il est aussi reconnu pour effectuer une très bonne première passe. Nous l’adorons et nous sommes très surpris d’avoir pu le sélectionner au 27e rang. Nous l’avions placé beaucoup plus tôt dans notre liste.»

Dylan Champagne (45e choix)

«Parce que les Chevaliers de Lévis avaient beaucoup de profondeur à l’attaque, Dylan a dû se contenter d’un rôle défensif la saison dernière. Mais nous croyons de notre côté qu’il a de belles qualités offensives. Il possède un bon physique et un excellent coup de patin pour un gars de son gabarit. Il devrait retourner dans le midget AAA et nous l’imaginons facilement atteindre le plateau des 40 ou 50 points.»

Joshua Nadeau (73e choix)

«Ce n’est aucunement une faveur que nous faisons à l’Acadie avec la sélection de Nadeau, mais bien une faveur que nous nous faisons en tant qu’équipe. Nous avions d’ailleurs peur qu’il ne soit plus là en cinquième ronde. Nous sommes emballés de l’avoir avec nous. Nous croyons qu’il pourrait devenir l’un des vols du repêchage. Il joue avec intelligence et ça paraît qu’il vient d’une famille de hockey. Nous croyons qu’il possède les habiletés pour faire en sorte que ce choix sera très payant pour ses saisons de 18 à 20 ans. Écoute, si Nadeau était un bonhomme de 5 pieds 10 pouces et 170 livres, c’est clair qu’il sortait en première ronde.»

Pierre-Vincent Guignard (94e choix)

«C’est un gardien que nous avons vu jouer avec les Gladiateurs de Newbridge Academy. Nous l’avons tout de suite aimé même s’il a eu des hauts et des bas. Le potentiel est là. Nous sommes contents de l’avoir repêché et comme il devrait évoluer avec le Moose du Nord la saison prochaine, il aura l’occasion de venir s’entraîner régulièrement avec nous. Il pourra ainsi travailler et continuer de progresser avec notre entraîneur des gardiens Adrien Lemay.»

Marc-André Gaudet (109e choix)

«La meilleure façon de résumer les qualités de Marc-André est que, malgré qu’il évoluait dans un contexte difficile au sein d’un club qui perdait souvent par quatre ou cinq buts, nous étions toujours d’accord pour dire qu’il avait joué un bon match. C’est un défenseur constant qui va avoir l’occasion de continuer de progresser avec le Moose, tout en venant s’entraîner de temps à autre avec le Titan.»

Julien Bourget (127e choix)

«Un petit attaquant très intelligent qui comprend bien le jeu et qui possède un bon coup de patin. Il devra cependant se renforcer. Nous croyons qu’il va éclore offensivement la saison prochaine avec les Cantonniers Magog. Il peut jouer au centre ou à l’aile.»

Alex-Antoine Yargeau (163e choix)

«Un marqueur avec un bon sens du hockey. Il a un bon coup de patin et un bon sens du hockey tout en était un fier compétiteur. Il jouera lui aussi à Magog et il devrait surprendre.»

Logan Nickerson (181e choix)

«Nous avons parlé avec sa famille avant le repêchage et il y a 90% de chances pour que Logan soit au camp d’entraînement en août. Nous en sommes très emballés. Logan est un attaquant de puissance américain qui possède un bon coup de patin et qui affectionne le jeu physique. C’est aussi un bon marqueur.»

MacLaren Dick (199e choix)

«Un défenseur à caractère défensif qui possède toutefois un peu d’offensive en lui. Nous l’avons vu jouer beaucoup parce qu’en plus de son club midget AAA de Saint-Jean il faisait aussi partie de l’équipe des Jeux du Canada du Nouveau-Brunswick et du Défi Gatorade. C’est un bon patineur qui doit continuer d’améliorer toutes les facettes de son jeu.»