Jacob LeBlanc ira aux Mondiaux en Suisse

Jacob LeBlanc fait partie des quatre athlètes qui iront représenter le Canada aux Championnats mondiaux juniors de para-athlétisme, du 1er au 4 août, à Nottwil, en Suisse.

Le jeune athlète de Moncton, qui n’a pourtant que 16 ans, prendra part à l’épreuve du 800 m T54.

Sans doute en raison de son jeune âge, LeBlanc était le premier surpris d’avoir été sélectionné, lui qui aura à composer avec des adversaires qui, en majorité, auront 18 ou 19 ans.

«Honnêtement, je ne m’attendais pas à ça, s’est exclamé LeBlanc, vendredi après-midi. J’ai appris la nouvelle jeudi matin. Pour moi, ce sera une première compétition à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Ça va être une belle expérience.»

«Cette sélection vient récompenser tous les efforts des dernières années. Mon rêve est de prendre part aux Jeux paralympiques et j’y crois encore plus depuis jeudi matin», indique-t-il.

LeBlanc détient déjà le record provincial senior du 800 m T54 avec un temps de 1m56,48s, marque qu’il a établie en mai à Tempe, en Arizona. Ce chrono le place donc au 13e échelon sur la scène mondiale parmi les athlètes âgés de moins de 20 ans. Et il fait partie du top-5 mondial chez les athlètes nés en 2002 ou 2003. C’est vous dire le potentiel de ce jeune qui fait aussi partie de l’équipe nationale de sledge hockey.

«Jacob, c’est un vrai athlète, souligne le coordonnateur d’Athlétisme NB Steve LeBlanc. Il est tellement fort. Est-ce qu’il peut aller chercher une médaille en Suisse? C’est toujours possible, mais il faut tenir compte de son jeune âge.»

«Là-bas, il va se mesurer aux meilleurs athlètes juniors au monde. Le plus important pour lui c’est de vivre cette expérience qui va lui permettre de savoir où il se situe dans son développement. En Suisse, Jacob va avoir la chance de grandir comme athlète», mentionne Steve LeBlanc.

Jacob LeBlanc sera définitivement l’un des plus jeunes athlètes sur la ligne de départ, lui qui célébrera son 17e anniversaire de naissance le 31 juillet.

«Nous partons le 28 juillet et ça veut donc dire que je vais célébrer ma fête loin de ma famille et de mes amis. Mais je sais qu’ils seront fiers de moi de me savoir là-bas. Je serai cependant de retour avant le 15 août pour la fête la plus importante», dit-il avec humour.

D’ici son départ, Jacob LeBlanc a l’intention d’axer son entraînement sur l’endurance.

«C’est là-dessus que nous allons travailler avec mon entraîneur Ron LeBlanc. Je devrais aussi prendre part à quelques courses ici et là dans la province. Est-ce que je suis nerveux? Un peu oui. Mais j’ai l’impression que je vais l’être plus quand on va s’approcher de la date des championnats», lance-t-il.

Outre le record du 800 m, LeBlanc détient aussi les marques provinciales du 400 m (57,22 s) et du 1500 m (3m41,14 s).

Les trois autres membres de l’équipe canadienne sont les lanceurs de poids Andrew Livingstone (F41) et Elizabeth Duff (F40), de l’Alberta, de même que le coureur de 1500 m T20 Michael Barber, de la Colombie-Britannique. À noter que Ueli Albert, de Wolfville en Nouvelle-Écosse, sera l’entraîneur-chef de l’équipe.