La vitrine de la LHM prend une pause

La ligue de hockey des Maritimes a décidé de suspendre pour au moins une saison sa vitrine annuelle, en plus d’adopter le statu quo au sujet du nombre de joueurs âgés de 20 ans dans chacune des 12 formations.

Le conseil d’administration du circuit a voté pour la suspension temporaire de la vitrine, un événement où les 12 formations convergeaient vers l’une des villes de la ligue pour disputer deux rencontres chacune.

Le but était d’attirer des spectateurs et des recruteurs dans un seul endroit pendant deux jours afin de mettre en valeur le talent des jeunes patineurs de la LHM.

Toutes ces rencontres comptaient au classement de la saison régulière.

Les 12 formations ont préféré revenir à un calendrier équilibré de 52 rencontres, ce qui veut dire que les équipes affronteront les adversaires de leur section huit fois, quatre à domicile et quatre à l’étranger.

Chaque équipe de la division Nord affrontera de plus les formations de la division Sud deux fois au cours du calendrier 2019-2020, un match à la maison et un autre sur la route.

Malgré tout, le conseil d’administration n’a pas fermé la porte à un autre type de vitrine et étudiera les propositions futures avec intérêt.

Les autorités de la LHM ont également opté pour le statu quo dans le dossier des joueurs âgés de 20 ans. Cette question a fait l’objet de nombreuses discussions dans la Ligue canadienne de hockey junior (LCHJ) au cours des dernières saisons.

Plusieurs équipes avaient suggéré de réduire le nombre de patineurs de 20 ans puisque la principale mission de ce niveau se veut le développement des jeunes joueurs. Présentement, chaque formation de la LHM peut aligner un total de huit joueurs âgés de 20 ans.

Mais le circuit pourrait donc devoir réduire ce nombre au cours des prochaines saisons.

La LHM a aussi voté pour ajuster les règles pour déterminer le classement final en vue des séries éliminatoires.

Dans une proposition des Western Capitals de Summerside, le premier critère sera les victoires en temps réglementaire et en prolongation, au lieu de seulement les victoires comme c’est le cas présentement.

Cette modification donnera dons de poids aux triomphes en prolongation par rapport à ceux mérités en tirs de barrage.

Le nouveau président du circuit, Steve Dykeman, s’est dit comblé par cette première assemblée générale annuelle.

«L’AGA d’Edmundston était très bien organisé. Nous avons eu beaucoup de discussions enrichissantes sur le hockey, mais aussi des conversations sur l’avenir de la ligue qui est certainement prometteur», mentionne celui qui a pris la relève de Dave Ritcey.

L’AGA et le repêchage 2020 de la Ligue de hockey des Maritimes auront lieu à Truro, en Nouvelle-Écosse, alors que les Bearcats accueilleront toutes les équipes du circuit pour la première fois de leur histoire.