40e Finale des Jeux de l’Acadie: place aux vraies affaires!

C’est un véritable raz-de-marée de participants qui a déferlé mercredi sur la région de Grand-Sault, qui accueille jusqu’à dimanche la 40e Finale des Jeux de l’Acadie.

La première délégation à poser pied à la polyvalente Thomas-Albert fut celle de la région Madawaska-Victoria, qui a investi le centre névralgique des Jeux de l’Acadie tôt en après-midi.

Les autres délégations ont tour à tour fait leur apparition au lieu de rassemblement sous un tonnerre d’applaudissements et de mots de bienvenue du comité d’accueil et des bénévoles qui prennent part aux nombreuses activités.

L’ambiance était palpable alors que les autobus scolaires bondés de jeunes et d’accompagnateurs se succédaient à un rythme fou.

Les lointaines délégations en provenance de Terre-Neuve-et-Labrador et de la Nouvelle-Écosse étaient attendues en début de soirée.

Au total, pas moins de 1100 athlètes et environ 850 bénévoles participent activement à ce grand rassemblement sportif et culturel de la jeunesse acadienne d’ici et d’ailleurs.

Des participantes de la délégation Madawaska-Victoria ont accueilli les visiteurs avec grand bruit et énergie – Acadie Nouvelle: Sébastien Lachance

«Le voyage en autobus était extrêmement long! Au moins, une fois rendu sur place, on se rend vite compte qu’il y a pas mal d’ambiance et d’énergie dans l’air», illustre Jacob Ouellette, quelques minutes après son arrivée à Grand-Sault.

Le jeune participant de la région de Saint-Jean prendra part à la compétition musicale La Voix des groupes avec sa formation Groovi, qui représente la délégation Sud-Est.

«Ce qui me rend heureuse, c’est de voir toute cette lumière qui brille dans les yeux des athlètes. Je dis aux gens qui sont ici d’avoir du plaisir et de prendre le temps de vivre les Jeux», a pour sa part raconté Martine Dufour, qui est chef de mission de la délégation Madawaska-Victoria.

«Toute cette pression supplémentaire d’accueillir chez soi la Finale des Jeux de l’Acadie s’est finalement transformée en énergie brute», a ajouté celle qui est une grande habituée de ces rassemblements.

Une fois bien installés à la polyvalente Thomas-Albert où ils seront hébergés et ravitaillés pendant la durée des jeux, les jeunes athlètes convergeront tôt jeudi vers les différents sites de compétitions et d’activités répartis entre Grand-Sault, Drummond, Saint-Léonard et Saint-André.

Jeudi soir, ils seront tous réunis au Centre E.&P. Sénéchal où se déroulera la cérémonie d’ouverture de la 40e Finale des Jeux de l’Acadie.

Les parents d’athlètes et autres visiteurs de passage dans la région pourront quant à eux admirer le paysage et profiter des activités du Festival régional de la patate de Grand-Sault.

L’événement se déroule également du 26 au 30 juin.

Chose certaine, le centre-ville de Grand-Sault a rarement été aussi achalandé.

La population et la communauté d’affaires semblent avoir favorablement répondu à l’appel lancé par le comité organisateur et les différentes municipalités participantes qui souhaitent voir les résidences et les commerces arborer fièrement les couleurs de l’Acadie et être décorés pour l’occasion.

Les commerces de la région de Grand-Sault ne sont sûrement pas déçus de cette arrivée massive et soudaine de visiteurs provenant d’un peu partout.

De fait, il est virtuellement impossible depuis un certain temps de se dénicher une chambre d’hôtel dans la région d’ici la fin de la semaine.

«Nos chambres sont toutes déjà réservées depuis le mois de février», a raconté la direction du Motel Hilltop qui aisément fait le plein de voyageurs cette semaine.

Colin Manuel, de la délégation Sud-Est, est arrivé à Grand-Sault accompagné de la mascotte de l’équipe Flami. – Acadie Nouvelle: Sébastien Lachance

Dame Nature menace l’ambiance de la fête

Contrairement aux jeunes participants et aux nombreux bénévoles présents aux Jeux, dame Nature n’a visiblement par le cœur à la fête.

Environnement Canada prévoit que la région de Grand-Sault sera sous le joug d’un système qui apportera des conditions météorologiques exécrables durant la totalité de la 40e Finale des Jeux de l’Acadie.

De la pluie, des averses et même des orages sont à prévoir dans la région hôtesse jusqu’à lundi matin, selon le plus récent portrait des prévisions météorologiques.

MétéoMédia estime de son côté que la région de Grand-Sault va recevoir de 20 à 35 millimètres de pluie d’ici la conclusion des Jeux.

«On doit composer avec ça! On espère simplement que le mauvais temps ne va pas trop nuire au bon fonctionnement des activités et des compétitions qui vont se dérouler à l’extérieur», a commenté Bertrand Beaulieu, le président du comité organisateur de la Finale des Jeux de l’Acadie 2019.

«À défaut de soleil dans le ciel, il y a au moins du soleil dans nos vies!», a pour sa part soupiré Martine Dufour, la chef de mission de la délégation Madawaska-Victoria.