Le Titan met la main sur un joueur suisse

Il possède déjà un prénom célèbre dans l’histoire de l’organisation. Il lui reste maintenant à bâtir sa légende.

Jeudi, en tout début d’après-midi, le Titan d’Acadie-Bathurst a fait du défenseur gaucher Noah Delémont son premier choix de l’encan européen, le troisième au total.

Le Suisse de Biel, aussi francophone que vous et moi, est déjà considéré comme l’un des principaux espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale. On parle ici d’un joueur déjà ciblé par les équipes de la LNH.

Évidemment, chez le Titan, on a le sentiment d’avoir mis la main sur une perle rare. Le directeur général Sylvain Couturier n’hésite d’ailleurs pas à le comparer à Lukas Cormier.

«Nous sommes très contents de l’avoir avec nous, révèle Couturier. C’est le gars que nous avions ciblé. J’ai parlé à plusieurs reprises avec Noah ces dernières semaines et il est très excité à l’idée de venir jouer pour le Titan.»

«C’est un défenseur à caractère offensif qui bouge bien la rondelle. Sa grande force est sa vision du jeu. Il n’est pas le plus gros (5 pieds 9 pouces, 163 livres), mais il ne craint pas le jeu physique», mentionne le d.g. du Titan.

Il ne fait aucun doute que l’organisation le voit déjà comme l’éventuel quart-arrière de l’équipe.

«Nous allons lui laisser le temps de s’acclimater, mais c’est clair que nous voulons exploiter ses qualités, confie Couturier. Il a un style de jeu qui ressemble à des gars comme Lukas Cormier et Jordan Spence. Tous les rapports que nous avons sur lui sont excellents. C’est le genre de joueur qui rend les autres meilleurs.»

Delémont, dont l’agent est Pat Brisson, a compilé deux buts et 17 mentions d’aide en 35 parties avec la formation de Biel-Bienne dans la Ligue élite U-20. Il a aussi représenté la Suisse dans 26 rencontres internationales chez les moins de 18 ans, où il a réussi trois buts et cinq passes. Pas si mal pour un défenseur qui n’était alors âgé que de 16 ans.

À savoir s’il deviendra aussi bon que l’autre Noah, Couturier a exprimé ce souhait en riant. «S’il peut devenir la moitié aussi bon que Dobson, nous serons déjà contents».

Mentionnons par ailleurs que trois autres joueurs dont le Titan avait démontré un certain intérêt ont été repêchés pendant la première ronde de l’encan.

Ainsi, l’ailier droit slovaque Martin Chromiak a été choisi tout juste avant Delémont par les Frontenacs de Kingston au troisième rang.

Au huitième échelon, c’est au tour du joueur de centre russe Marat Khusnutdinov de trouver preneur auprès des Otters d’Erie. Enfin, le défenseur letton Harijs Brants a été repêché par les Saguenéens de Chicoutimi en 33e position.