Mon premier 5 km!

Chantal Sonier est une coureuse débutante. Plus tôt en juin, elle franchissait fièrement la ligne d’arrivée de son premier 5 km.

Afin d’y arriver, Mme Sonier s’est préparée pendant deux mois à l’aide d’une équipe d’entraîneurs. Elle ne fut pas la seule. Cette année, plus de 50 participants se sont joints à la première édition du défi Courir vers sa santé Chaleur.

Tout au long du programme, les participants ont également eu droit à une panoplie de «mini-conférences», lors desquelles l’alimentation saine, la gestion du stress, la motivation, et le choix d’espadrilles furent abordés.

«On nous a présenté le nouveau guide alimentaire Canadien, ce qui fut vraiment intéressant parce que je n’avais jamais eu la chance de me familiariser avec auparavant», a noté Mme Sonier.

«Un autre conférencier s’est aussi déplacé pour nous mettre à jour sur les nouvelles techniques d’étirement et nous expliquer les bienfaits de la marche.»

Les marcheurs sont les bienvenus

Même si son titre pourrait porter à confusion, Courir vers sa santé inclut aussi les marcheurs.

En effet, lors des séances d’entraînement, les participants ont été répartis en trois groupes, soit les Marcheurs, marcheurs/coureurs, et coureurs.

«Nous étions tous au même niveau, a affirmé la participante. Peu importe dans quel groupe on se retrouvait, il n’y avait pas de jugement.»

Il ne faut pas sous-estimer l’impact du soutien fourni par les entraîneurs et les autres membres du groupe, note la coureuse.

«Nous étions très bien épaulés. Les coachs nous donnaient vraiment l’impression que nous pouvons y arriver, et finalement à la longue ils sont parvenus à nous convaincre.»

Courir vers sa santé. Les participants ont pris une photo de groupe à Beresford. – Gracieuseté

5 km Chaleur

Les participants du programme course vers sa santé ont aussi eu l’occasion de mettre à l’essai leurs nouvelles compétences lors de la course 5km/10km Chaleur.

26 des 55 participants ont accepté le défi.

«Nous sommes très fiers!» s’est exclamée Louise Thibodeau, la directrice du Club de coureurs Chaleur.

Une fois la course terminée, Mme Sonier est rentrée chez elle avec un nouvel amour pour le sport.

«Si le défi revient l’année prochaine c’est sûr que je vais y participer parce qu’il y en a toujours plus à apprendre», a-t-elle confié.

Selon le groupe Facebook du Club de coureur Chaleur, le programme relancera effectivement ses activités en 2020.