Nouveau triomphe du Sud-Est aux Jeux de l’Acadie

Comme il fallait un peu s’y attendre, la délégation du Sud-Est a de nouveau dominé le tableau des médailles de la Finale des Jeux de l’Acadie.

Les jeunes participants de cette région ont quitté Grand-Sault dimanche avec un total de 57 médailles, soit 28 d’or, 16 d’argent et 13 de bronze.

La délégation de Kent a également très bien fait avec une récolte de 42 médailles, dont 13 d’or.

Les participants de la région Chaleur ont quant à eux raflé 32 médailles, suivie de la délégation hôtesse Madawaska-Victoria qui a pour sa part récolté 32 médailles.

La délégation du Restigouche et celle Péninsule acadienne ont respectivement amassé 15 et 14 médailles lors des compétitions.

Au total, la région Sud-Est aura été somme toute assez dominante, récoltant la bannière sportive dans un peu plus de la moitié des disciplines qui étaient à l’affiche.

Parlant disciplines, la finale du soccer féminin ayant opposé la région Chaleur à celle du Sud-Est a été particulièrement enlevante et riche en émotions.

La récolte de l’or en soccer féminin par la délégation de la région Chaleur a donné lieu à une explosion de larmes et de joie. (Acadie Nouvelle : Sébastien Lachance)

Dans un ultime effort, l’équipe Chaleur est parvenue à revenir de l’arrière en toute fin de partie et de vaincre le Sud-Est en tir de barrage par la marque de 3-2.

«Cette médaille d’or, on la voulait! C’est une belle revanche pour nous qui avions perdu en 2018 contre la même équipe», a affirmé Marie-Ève Roy quelques instants après avoir marqué le but qui a donné la victoire à son équipe.

Le dénouement de la rencontre au sommet a donné lieu à une explosion de joie chez les gagnantes, alors que leurs adversaires peinaient à contenir leurs larmes et leur déception.

Pour plusieurs, la récolte d’une médaille d’or ne fait effectivement qu’augmenter la dose de bonheur ressentie durant les cinq jours d’activités qui se sont déroulées à Grand-Sault, Saint-Léonard, Saint-André et Drummond.

«Tout est incroyable pour nous! Je n’ai pas de mots pour décrire ce qui se passe ici, tout est parfait!», a raconté Jacob Robert, qui a raflé l’or avec l’équipe d’improvisation de l’Île-du-Prince-Édouard.

Beau parcours des insulaires de l’Île-du-Prince-Édouard en improvisation avec une médaille d’or. (Acadie Nouvelle : Sébastien Lachance)

À sa première participation à vie à une finale des Jeux de l’Acadie, le Terre-Neuvien Brady Lawlor a pour sa part procuré à sa province une première et seule médaille alors que les compétitions étaient sur le point de s’achever.

le Terre-Neuvien Brady Lawlor a pour sa part procuré à sa province une première et seule médaille alors que les compétitions étaient sur le point de s’achever. – Acadie Nouvelle: Sébastien Lachance

Celui-ci s’est gâté en récoltant l’or à la course d’athlétisme du 1200 mètres (14-15 ans).

«Je suis excité et pas mal fier! Puisque c’était ma première expérience, je ne m’attendais pas à remporter l’or», a affirmé l’adolescent de Mount Pearl quelques instants après avoir reçu sa précieuse médaille.

«Je me suis vraiment amusé ici pendant les jeux et rencontré plein de bonnes personnes», a ajouté l’athlète qui a également participé à la compétition d’Ultimate frisbee et à la course du 800 mètres.

Il va sans dire que celui-ci risque d’avoir droit à un traitement de faveur lors du retour dans sa province et dans sa famille.

L’intensité était au rendez-vous lors de la finale de l’Ultimate frisbee disputée entre les régions Kent et Sud-Est. (Acadie Nouvelle : Sébastien Lachance)

Deux records en athlétisme ont été fracassés au cours de cette 40e Finale des Jeux de l’Acadie.

À la course de 100 mètres para-ambulatoire, Christelle Doiron a établi une nouvelle marque en parcourant la distance en 20,77 secondes. L’athlète de la région Chaleur détenait elle-même l’ancien record de cette discipline.

Au lancer du poids, Audrée LeBlanc (Sud-Est) a également établi un nouveau record avec un lancer de 9,62 mètres.