Roger Shannon fait un retour avec le Titan

Il n’y a jamais assez de bonnes têtes de hockey dans un club. Le cliché, vieux comme la première paire de patins de Howie Morenz, n’en reste pas moins indémodable. Et c’est justement ce que Sylvain Couturier avait en tête en proposant à Roger Shannon de se joindre au Titan d’Acadie-Bathurst.

L’ex-directeur des opérations hockey des Wildcats de Moncton (2012 à 2018), dont le contrat a récemment pris fin, soit un peu plus d’un an après son congédiement, effectue donc un retour dans l’organisation qui lui avait permis de mettre les pieds dans la LHJMQ.

Au début des années 2000, Shannon a occupé pendant quelques années le rôle de recruteur avec le Titan. Il revient cette fois à titre de directeur général adjoint.

«Il ne faut jamais avoir peur de s’entourer de bons gars de hockey et Roger en est un, affirme Couturier. Je sais que d’autres clubs de la ligue l’ont approché, mais j’avais déjà avisé les propriétaires en décembre qu’il serait bon de l’ajouter à l’équipe une fois que son contrat avec les Wildcats serait terminé.»

«Je me suis assis récemment avec lui pour voir si ça l’intéressait de revenir à Bathurst. Roger a pris sa décision assez rapidement. Ça fait une vingtaine d’années que je connais Roger et il va définitivement être un plus pour l’organisation. Je veux qu’il partage ses idées avec André (Lévesque, recruteur-chef), Mario (Durocher, entraîneur) et moi-même», souligne Couturier.

«Il a de très bons contacts en Ontario et aux États-Unis. Je ne dis pas que nous allons cogner un coup de circuit chaque fois, d’autant plus que les gros noms peuvent coûter très cher. Cela dit, Roger pourrait nous aider à trouver de bons joueurs de profondeur. Des gars dans le genre de Zachary Malatesta ou encore Liam Murphy», confie le d.g. du Titan.

Shannon n’en continuera pas moins à s’occuper du quotidien des Red Wings de Fredericton (anciens Aces de St.Stephen) dans la Ligue junior des Maritimes.

Rappelons que Shannon a déjà cumulé les fonctions de directeur général des MAINEiacs de Lewiston, en plus d’être le d.g. adjoint des Cataractes de Shawinigan en 2011-2012, année où l’équipe a remporté la coupe Memorial. Il a aussi été associé pendant de nombreuses années avec les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick à titre de directeur général.

Il n’a malheureusement pas été possible de joindre Roger Shannon avant d’aller sous presse.

Encore trop de monde

Deux joueurs de 19 ans du Titan d’Acadie-Bathurst seraient semble-t-il déjà assurés d’être échangés une fois que les échanges seront permis le 1er août.

Il s’agirait du défenseur droitier Jack Tucker et de l’ailier droit Yan-Cédric Gaudreault.

Selon ce qui a été permis d’apprendre, Tucker prendrait la direction de Charlottetown en retour d’un choix de cinquième tour en 2021. Quant à Gaudreault, il sera troqué aux Tigres de Victoriaville pour une sélection de neuvième ronde, toujours en 2021.

Si jamais ces deux rumeurs s’avèrent vraies, ça ne solutionnera tout de même pas le fait qu’un surplus de vétérans se trouvent actuellement avec l’équipe au détriment des jeunes.

À l’arrière, outre les 20 ans Yan Aucoin, Jérémy Diotte et Ian Smallwood, on retrouve aussi Félix-Antoine Drolet à 19 ans, Oliver Turan, Alec Rhéaume et Antoine Leblanc, à 18 ans, Benjamin Roode, Cole Larkin, Zachary Racicot et Noah Delémont, à 17 ans, de même que Zach Biggar, à 16 ans. Calculez tout cela comme vous le voudrez, il y a encore trop de monde.

C’est aussi le cas en attaque malgré le départ éventuel de Gaudreault.

Pour l’instant, l’organigramme comprend le 20 ans Cole Refuse, les 19 ans Evan McKinnon, Liam Leonard, Mathieu Desgagnés, Shawn Element et Anderson MacDonald, les 18 ans Brandon Cianflone, Logan Chisholm et William Champagne, les 17 ans Alexandre David, Nicolas Kingsbury-Fournier, Yannic Bastarache, Olivier Coulombe, Alexis Dubé, ainsi que les 16 ans Riley Kidney, Cole Huckins et Tristan Roy. Ça commence à faire beaucoup de monde à la messe.

Et il n’y a rien qui dit qu’un agent libre (ou deux) ne forcera pas Mario Durocher à lui faire une place.

Parlant d’agent libre, un défenseur s’est ajouté au groupe, soit le Néo-Écossais Neil MacLean. L’arrière âgé de 17 ans est devenu récemment le tout premier choix dans l’histoire des Red Wings de Fredericton, la nouvelle concession de la Ligue junior des Maritimes.