Deux milles de Tracadie: un jeunot chauffe Alain Vautier

Alain Vautier n’allait pas l’échapper, celle-là. Et il a puisé dans ses dernières ressources pour ne pas se faire faire la barbe par un jeunot, dimanche, aux Deux milles H2O Acadien de Tracadie.

Il y a deux ans, Vautier avait dû se contenter de la deuxième position, derrière Lauren Goodine, de Plaster Rock.

Par une journée splendide et chaude – le mercure a joué dans les 30 degrés Celsius -, le Tracadien âgé de 35 ans a franchi la distance en 53m43s, seulement 14 secondes devant Xavier Lebouthillier, âgé de seulement 13 ans, lui aussi de Tracadie.

De retour après une absence forcée d’un an, cette populaire compétition de natation en eaux libres a rempli ses promesses. Quarante-deux athlètes ont pris le départ du parcours nautique en boucle, au Camping de la pointe de Haut-Sheila.

Il y en a eu de tous les âges sur le podium masculin, puisque Marc Godin, âgé de 50 ans, a pris la troisième position au classement général. Le nageur de Pont-Landry a rejoint la ligne d’arrivée en 56m36s.

Jacklyn Murgatroyd, de Fredericton, a été la première femme à compléter l’épreuve. Elle l’a fait en 58m22s. Mais là aussi, il s’en est fallu de peu pour que Josée Bourgeois, de Halifax, ne vienne la coiffer au fil, à peine 34 secondes plus tard.

Fannie Duguay, âgée de 18 ans et de Pointe-Alexandre, a pris la troisième position, en 1h02m37s.

Deux autres nageurs sont parvenus à franchir les deux milles en moins d’une heure, soit Guy Haché, 62 ans de Tracadie (59m45s), et Renaud Boudreau, de Bathurst (59m57s).

Notons également les performances d’Anna Maude Larocque, de Haut-Shippagan, qui a été la plus jeune à réussir ce défi, à 10 ans, en 1h43m28s (40e place). À l’autre bout du spectre de l’âge, François Comeau, de Tracadie, a été le plus vieux à terminer la course (1h54m40s), en 42e position.

Vingt-quatre hommes et 18 femmes ont pris le départ de ce rendez-vous relancé par un nouveau groupe de bénévoles, avec à leur tête la présidente France Comeau.

Avant le coup d’envoi, un hommage a été rendu à Denis Sonier, de Tracadie, qui a longtemps pris part à cet événement et qui est décédé au début de l’été.

Cette année, le comité s’est uniquement concentré sur les deux milles de natation, laissant de côté pour l’instant le Défi des maîtres (8 km) et le Défi jeunesse (300 mètres). Il a également choisi d’en faire une boucle avec départ et arrivée au même endroit, question de faciliter le travail des bénévoles.