Titan: Alec Rhéaume prêté aux Huskies

Déterminé à amincir une brigade défensive qui compte nettement trop de soldats de valeur pour les postes disponibles, Sylvain Couturier a confirmé mercredi matin qu’Alec Rhéaume avait été prêté aux Huskies de Rouyn-Noranda pour le prochain camp d’entraînement. Si l’arrière de 18 ans parvient à se tailler une place avec la formation abitibienne, le Titan d’Acadie-Bathurst mettra alors la main sur un choix de septième ronde en 2021.

Malgré tout, le Titan, qui doit également officialiser la transaction de Jack Tucker vers Charlottetown, jeudi matin, en retour d’un choix de cinquième tour en 2021, est toujours aux prises avec une congestion à l’arrière.

D’ailleurs, à moins d’un autre échange, les joueurs de 20 ans Jérémy Diotte et Yan Aucoin, de même que Félix-Antoine Drolet, Oliver Turan, Benjamin Roode, Noah Delémont et Cole Larkin sont déjà tous assurés d’un poste. C’est sans oublier Antoine LeBlanc et le jeune Zach Biggar, en plus de Ian Smallwood, lui aussi âgé de 20 ans et dont le statut est loin d’être clair. Ça devrait se joue entre lui et l’attaquant et capitaine Cole Rafuse pour le troisième poste de vétéran de dernière année.

En attendant, Couturier se dit heureux pour Rhéaume qui, il faut bien l’admettre, ne l’a pas eu facile la saison dernière dans un rôle de septième défenseur.

«Alec n’avait pas un rôle évident avec nous la saison dernière et il a été patient. Il mérite d’avoir une autre chance ailleurs», révèle le d.g. du Titan.

Joint en début d’après-midi, Alec Rhéaume était évidemment content de cette belle occasion qui lui est offerte.

«Je vois ça comme un second souffle pour ma carrière, indique-t-il. Je suis bien excité. J’ai tellement hâte que ça commence. Le camp pourrait commencer dès demain matin. Je suis prêt. J’ai pris mon entraînement très au sérieux cet été. J’étais dans le gymnase cinq fois par semaine, en plus de quatre entraînements sur glace par semaine.»

«J’ai entre autres travaillé sur ma vitesse et sur ma mobilité. J’ai aussi perdu un peu de poids. J’étais à 190 livres quand la saison s’est terminée au printemps et je suis maintenant à 185 livres. Je le ressens que je suis plus léger quand je patine», affirme l’arrière de 6 pieds.

Le directeur général et entraîneur des Huskies, Mario Pouliot, révèle de son côté que Rhéaume n’a pas été invité pour ses beaux yeux. Il s’avère que Pouliot connaît bien Rhéaume et qu’il croit réellement aux chances du défenseur gaucher de percer l’alignement.

«J’ai commencé à discuter de Rhéaume avec Sylvain pendant le repêchage, dit-il. Alec, c’est un jeune que j’avais beaucoup aimé lors de son premier camp d’entraînement à Bathurst. Il n’avait alors que 16 ans. Nous l’avions retourné à son club midget AAA, mais j’aimais ce qu’il apportait sur la patinoire. C’est un guerrier se sert bien de son corps et qui ne craint pas de payer le prix. Il se déplace également plutôt bien, quoiqu’il doit travailler sur ma mobilité.»

«Je ne suis pas au courant de tout, mais je sais que la dernière saison lui a fait mal au niveau mental. Parfois, un gars a juste besoin d’un nouveau départ pour se relancer. Nous allons lui donner la chance de s’illustrer», ajoute Mario Pouliot.

En 36 rencontres la saison dernière, Rhéaume a obtenu une mention d’aide, tout en purgeant 11 minutes de pénalités. Le Titan l’avait sélectionné en cinquième ronde (74e) lors de l’encan de 2017. Il a disputé son midget AAA avec les Gaulois de Saint-Hyacinthe, anciennement les Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

Notons que le Titan s’apprête également à échanger l’attaquant Yan-Cédric Gaudreault aux Tigres de Victoriaville en retour d’un choix de neuvième tour en 2021. L’équipe devrait aussi obtenir un jeune défenseur à caractère offensif d’une formation du centre du Québec.