Triathlon de l’Aboiteau: Cédric Boily remporte les honneurs

Déjà couronné l’an dernier lors de la première édition du Triathlon de la plage de l’Aboiteau de Cap-Pelé, Cédric Boily a remis ça de belle façon ce dimanche.

Le triathlète de Moncton a complété l’épreuve de type sprint en 1h1min00s pour ainsi devancer par près de trois minutes le coriace Lee Roy (1h3min59s), de Bathurst.

Bien que son chrono soit un peu plus de trois minutes moins rapide que celui de l’an dernier (57min42s), Boily n’en demeurait pas moins très heureux de sa course.

«J’ai eu de bonnes sensations dans les trois sports, alors je suis satisfait», dit-il.

«Je me suis un peu perdu dans l’épreuve de natation, mais il faut dire que les conditions n’étaient pas faciles. La mer était houleuse et c’est sans parler du courant et du reflet du soleil sur l’eau qui faisait en sorte que c’était difficile de s’orienter et de nager en ligne droite. Tout ça a fait en sorte d’ajouter beaucoup de temps au chrono cumulatif», explique-t-il.

«Cela dit, ce ne sont que des excuses parce que j’aime beaucoup compétitionner dans de telles conditions», ajoute-t-il en riant.

Lee Roy était lui aussi amplement satisfait de sa journée de travail.

«Je suis vraiment content, confie-t-il. Ç’a super bien été. J’en suis à la fin de mon bloc d’entraînement pour l’Ironman de Mont-Tremblant et c’était bien d’avoir une bonne performance malgré la fatigue accumulée.»

Comme Roy, Cédric Boily sera également à Mont-Tremblant le 18 août.

«C’est difficile de dire ce que je vais faire à Mont-Tremblant, mais je vais essayer de faire aussi bien que l’an dernier même si ça va être difficile. J’ai cependant fait mon travail de préparation et j’espère juste d’être dans une bonne journée le 18 août. Si c’est le cas, ça devait bien aller», indique Boily.

Chris Watson (1h6min28s), de Rothesay, ainsi que Michael Roy (1h9min32s) et Bill Lane (1h10min3s), tous de Moncton, complètent le top-5 masculin.

Chez les dames

Du côté féminin, Tara Ross, de Moncton, a triomphé en 1h10min48s.

Ross a devancé dans l’ordre Eryn Weldon (1h14min9s), de Moncton, Laura Richard (1h15min36s) et Donna Trites (1h15min46s), toutes deux de Fredericton, et Sarah Quintin (1h18min2s), de Dieppe. À noter que Trites l’avait emporté en 2018.

En équipe

Dans la catégorie équipes, les Gazzano (Aude Gazzano, Bryan Comeau et François Gazzano) ont gagné en 1h11min2s. Le Nord_Sud (Gilles Nadeau et Sarah Anderson) a pris le deuxième échelon en 1h18min20s. En troisième place, on retrouve le groupe lesbourque (Marc Bourque, Maurice Bourque et Stéfan Allain) qui a complété la distance en 1h23min23s.