LOL :-) – Marko Estrada fait ses débuts au petit écran

Déjà fort occupé avec ses deux ou trois combats de lutte hebdomadaire, son travail permanent comme agent correctionnel et sa vie familiale, Marc Roussel (alias Marko Estrada) vient néanmoins d’ajouter une nouvelle corde à son arc en obtenant un rôle important pour un épisode de la série humoristique LOL :-).

Dans cet épisode qui ne sera présenté à TVA qu’en 2020, l’Acadien de Le Goulet y interprète un vilain mercenaire très musclé. Il dit avoir vécu une expérience extraordinaire pendant les deux jours de tournage qui ont eu lieu à Québec, mardi et mercredi.

«J’ai adoré ça. J’ai pu côtoyer les vedettes et c’était vraiment une gang très le fun. Il n’y avait pas de stress. En tout et partout, j’ai pris part à deux sketches. Au départ, je ne devais qu’être derrière les comédiens, mais finalement je me suis retrouvé souvent à l’avant-plan. On me voit souvent», confie-t-il.

«En gros, je suis un méchant avec une mitraillette et dont la mission est de surveiller un trésor (une statue). C’est un sketch qui s’inspire du personnage de Laura Croft (interprétée par Catherine Rouleau) et j’en arrache avec celle-ci qui me donne des volées. Elle finit même par me casser le cou», raconte Roussel en riant.

Kev Adams, Antoine Vézina et Pascal Babin sont les autres autres comédiens en vedette de ce numéro haut en couleur.

Le lutteur âgé de 35 ans dit n’avoir même pas eu à auditionner pour obtenir son rôle.

«J’ai reçu un coup de fil d’une certaine Johanne Lehoux qui m’a fait savoir que l’émission se cherchait un gars musclé pour un sketch. Elle a dit m’avoir vu l’année passée lors d’une pièce de théâtre inspirée de Shakespeare avec des lutteurs dont je faisais partie. J’étais intéressé et je lui ai donc envoyé des photos. Dès le lendemain, ils m’ont rappelé pour me dire que j’avais le rôle», révèle-t-il.

Marc Roussel participe à un autre sketch en compagnie d’Antoine Vézina. L’un se veut l’entraîneur de l’autre pendant un entraînement à domicile.

«J’ai vraiment adoré l’expérience et j’espère que d’autres occasions vont se présenter.»

Par ailleurs, il se dit toujours aussi occupé avec la lutte en livrant chaque semaine de deux à trois combats.

«Je suis booké jusqu’en mai, mentionne-t-il. J’arrive juste d’une fin de semaine aux États-Unis et je serai à New York en octobre. Je vais aussi venir livrer un combat au Centre Marie-Esther de Shippagan dans le cadre d’un gala-bénéfice le 14 septembre», indique-t-il.

Mais le combat qui l’excite le plus est sans contredit celui qu’il livrera au nain Short Sleeve Sampson, le 20 septembre, à Québec.

«Ceux qui me connaissent savent que j’ai toujours été obsédé pour de vrai par les nains. J’ai vraiment hâte au 20 septembre», ajoute celui qui détient le record pour le plus long règne d’une fédération de lutte au Québec, soit 1374 jours. L’ancienne marque de 974 jours appartenait à Édouard Carpentier.