Deux Néo-Brunswickoises au Mondial de ringuette

Jasmine LeBlanc et Jenny Snowdon vont représenter le Canada au Mondial de ringuette qui aura lieu du 25 novembre au 1er décembre à Burnaby, en Colombie-Britannique.

LeBlanc, une gardienne originaire de Dieppe mais qui évolue depuis plusieurs années en Ontario, en sera déjà à une cinquième participation au Championnat du monde.

Après une médaille d’or en 2012 à sa toute première expérience internationale, LeBlanc s’est depuis contentée de trois médailles d’argent consécutives – North Bay (2013), Helsinki (2016) et Mississauga (2017). Elle évidemment retrouver la sensation vécue en 2012 à London.

«Je suis très chanceuse de retourner au Mondial avec des coéquipières aussi talentueuses et passionnées de ringuette», affirme LeBlanc, qui n’a disputé qu’une seule saison avec l’Attack de l’Atlantique, en 2011–2012, avant de déménager ses pénates dans la province de Doug Ford.

«Nous sommes comblées au Canada de pouvoir compter sur les meilleurs entraîneurs, organisateurs et bénévoles au monde. Ces gens-là travaillent sans relâche pour s’assurer que les athlètes puissent vivre une expérience inoubliable», confie-t-il.

«Ça fait en sorte les filles sont prêtes à tout donner pour surpasser les attentes. J’ai déjà hâte de voir l’équipe grandir ensemble. Nous visons l’or», ajoute Jasmine LeBlanc.

Jenny Snowdon, elle, en sera à une première expérience au Mondial senior. Cela dit, elle a déjà une belle expérience internationale puisqu’elle était un élément important lors des conquêtes aux Mondiaux U19 de 2016 et 2017.

«Je suis vraiment excitée de cette chance qui m’est offerte de faire partie du programme national senior», mentionne l’athlète de Moncton.

«C’est quand même le plus haut niveau de jeu que tu peux atteindre comme joueuse de ringuette. J’espère avoir autant de succès avec l’équipe senior que j’en ai eu lors de mes deux participations avec la formation junior», souligne la joueuse étoile de l’Attaché.

Au total, 22 filles ont été sélectionnés au terme du camp de sélection qui a été présenté en juillet à Edmonton.

Outre les deux Néo-Brunswickoises, on retrouve trois Québécoises, sept Ontariennes, une Manitobaine et neuf Albertaines.

Quatre des six meilleures pointeuses de la dernière campagne de la Ligue nationale font partie de l’équipe, soit Allison Biewald, Kaitlyn Youldon et Chantal St-Laurent, de l’Intrépide de Gatineau, et Snowdon.

Équipe Canada sera dirigée par Barb Bautista, en compagnie de ses adjoints Carly Ross, Kelly Brown, Alexis Snowdon et Sharolyn Wouters.

Cinq équipes se feront la lutte pendant le tournoi, soit le Canada, la Finlande, les États-Unis, la Suède et la République tchèque.

Les amateurs de ringuette auront aussi droit au Mondial junior avec la présence des formations nationales du Canada et de la Finlande. Britney Snowdon, la soeur de Jenny, sera l’un des pilier de la formation canadienne.