Une onzième place en Angleterre pour Geneviève Lalonde

Geneviève Lalonde affichait la grande forme, dimanche, au Grand Prix Müller de Birmingham, une épreuve faisant partie de la Ligue diamant. La spécialiste du 3000m steeple a survolé la piste du stade Alexander en 9min31s07, soit à peine une seconde et 25 centièmes plus lent que son record canadien de 9min29s82 établie en mai à Shanghaï. Elle a pris la 11e position au classement final.

Il s’agit de sa quatrième meilleure performance à vie sur cette distance après Shanghaï, Londres (9min29s99, 2017) et Rio de Janeiro (9min30s24, 2016).

L’Acadienne de Moncton était évidemment fort contente de sa course.

«Je suis très satisfaite de mon effort», s’est-elle exclamé lundi matin.

«Même que j’étais pas mal proche du deuxième groupe à un moment donné. Sauf qu’avec ce long voyage, mes jambes étaient un peu à plat», dit-elle.

C’est la Kényane Béatrice Chepkoech qui l’a emporté en 9min05s55 devant sa compatriote Celliphine Chespol, auteure d’un chrono de 9in06s76. La médaille de bronze est allée à la Bahreïnienne Winfred Yavi en 9min07s23.

Lalonde prendra part ce mercredi au 1500m des Jeux de Morton, à Dublin.

Notons que Lalonde a enregistré le deuxième meilleur temps de l’année au Canada cette année sur cette distance avec un chrono de 4min08s54.

L’Ontarienne Gabriela Debues-Stafford est la seule qui a fait mieux qu’elle en établissant d’ailleurs une nouvelle marque nationale en 4min00s26, le mois dernier à Londres.

Debues-Stafford avait du même coup battu un record vieux de 34 ans qui appartenait depuis 1985 à Lynn Williams (4min00s27), de la Saskatchewan.

Par ailleurs, Geneviève Lalonde est en attente d’une décision en vue d’une éventuelle participation au Weltklasse de Zurich, en Suisse, les 28 et 29 août. Le rendez-vous de Zurich fait également partie du calendrier de la Ligue diamant.