William Basque de retour à Campbellton

Lorsque la dernière saison s’est terminée, William Basque avait le sentiment d’en avoir assez fait pour obtenir à tout le moins une invitation au camp d’entraînement des Olympiques de Gatineau. Il faut croire que l’organisation voyait les choses autrement et c’est donc dire que son aventure dans la LHJMQ se termine après trois campagnes.

Basque en sera quitte pour retourner avec les Tigres de Campbellton, l’équipe avec qui il a disputé sa première saison junior en 2015-2016 à l’âge de 16 ans.

«Je pensais vraiment que j’allais avoir une invitation pour le camp des Olympiques, affirme Basque. Surtout que j’avais connu une bonne fin de saison et que j’avais aussi une très bonne relation avec l’entraîneur Éric Landry et ses adjoints.»

«C’est évident que je suis déçu un peu. Cela dit, je suis fier de mes trois saisons à Gatineau. C’était mon rêve de jouer dans cette ligue-là. Ç’a été une expérience incroyable qui a fait de moins un bien meilleur joueur.»

Ne doutez pas un instant que les Tigres étaient fous de joie quand le hockeyeur de Tracadie leur a fait savoir qu’il était disposé à réintégrer les rangs de l’équipe.

«C’était clair dans ma tête que je voulais jouer junior à 20 ans, dit-il. Grâce à l’expérience acquise dans la LHJMQ, mon rôle sera évidemment différent qu’à 16 ans. Je veux jouer un rôle de premier plan. Je veux contribuer autant en défensive qu’en offensive.»

Basque, un solide gaillard de 6 pieds 3 pouces et 215 livres, est d’avis que les Tigres auront encore une fois une bonne équipe en 2019-2020. Rappelons que les Félins du Restigouche ont baissé pavillon en finale face aux Mariners de Yarmouth.

«Certes, la défensive est à rebâtir, mais nous aurons une bonne attaque et le gardien Tristan Gray est encore là. En tout cas, ça va être plaisant pour la famille qui va pouvoir venir me voir jouer plus souvent», souligne Basque.

Ce dernier compte ensuite se diriger vers le hockey universitaire.

«Je n’ai pas encore été approché par les Aigles Bleus de l’Université de Moncton, mais c’est évident qu’ils sont mon premier choix», ajoute William Basque.

En 174 rencontres avec les Olympiques, séries éliminatoires incluses, William Basque a totalisé huit buts et 17 mentions d’aide pour 25 points. Les Olympiques en avaient fait leur choix de huitième ronde (142e au total) en 2015.

Lors de sa seule campagne avec les Tigres en 2015-2016, Basque avait inscrit 10 buts et 13 passes pour 23 points en 48 matchs.