Le centre-ville de Bathurst a vibré au rythme de la LNH!

Mercredi soir à Bathurst. Plus qu’une heure avant la mise au jeu. Le Canadien de Montréal et les Panthers de la Floride croiseront bientôt le fer au centre K.C. Irving lors de la partie préparatoire Kraft Hockeyville.

À seulement quelques kilomètres de là, ceux qui n’ont pas pu se procurer de billets se rassemblent au centre-ville afin de visionner le match tant attendu sur écran géant.

Jean Ron et Ryan Carrier sont parmi les premiers arrivés. Bien installés sur leurs chaises, ils sont convaincus, en montrant du doigt leur couverture imprimée du logo du Canadien, que la soirée sera bonne pour leur équipe préférée.

Joseph Doucet, Vincent Godin, Daniel Boudreau et Dominique Lavigne. – Acadie Nouvelle: Allison Roy

Bathurst vibre. Pendant que les responsables installent le grand écran, le groupe Blue Marshall se prépare à jouer sa première chanson.

La rue Main ressemblera bientôt à un grand cinéma maison. Des camions-restos sont sur place afin de servir des grignotines «dignes d’une partie de hockey». Les brasseries locales Four Rivers, 13 Barrels et Moosehead s’occupent des rafraîchissements.

Jean-Michel Boudreau et Lucie Aubé sont prêts à encourager le tricolore. En attendant le début de la partie, ils se partagent quelques ailes de poulet à l’intérieur du Bootlegger.

«Nous allons voir le Canadien presque chaque année», souligne Mme Aubé.

Ce n’est donc certainement pas la première fois qu’ils endossent fièrement leurs chandails rouge et blanc.

La présence des hockeyeurs de la LNH est un événement très spécial pour «son p’tit coin de la ville», dit-elle.

La famille DeRoche – Acadie Nouvelle: Allison Roy

À quelque pas du couple, un partisan porte fièrement le maillot du gardien Carey Price, la grande vedette du Canadien.

«Je suis un fan du Canadien depuis que je suis tout petit, partage Serge Blanchard. Je n’ai jamais eu la chance d’aller les voir, mais c’est un rêve pour moi.»

Il se considère chanceux de pouvoir assister à la soirée de visionnement au Bootlegger.

«C’est rare qu’on a des choses comme ceci à Bathurst et en plus ça adonne que je ne travaille pas ce soir, alors c’est une belle coïncidence.»

Heureux, il mentionne qu’il restera debout «toute la soirée s’il le faut».

«L’important, après tout, c’est que le Canadien remporte ce match», a-t-il conclu.

Son souhait a été exaucé. Le Canadien a finalement gagné la partie 4-3, au grand plaisir de la foule réunie au centre-ville, qui s’est dissipée dans la joie.