Soccer: belle victoire des Aigles Bleues

La formation féminine de soccer de l’Université de Moncton a remporté son pari, dimanche face aux Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Un doublé de la recrue Zoé Brockbank a permis aux Aigles Bleues (2-1-1=7pts, 6e place) de vaincre les Panthers (0-5-0=0pts, 10e place), 2 à 1. Chelsey Burnham a réussi six arrêts pour la victoire devant le filet du Bleu et Or.

«C’était une grosse victoire pour nous et trois importants points, a avoué l’entraîneur Mehyar Zekaroui. Je suis content pour les deux premiers buts de Zoé Brockbank avec notre équipe. Notre plan d’attaque a été suivi au départ, mais on a eu un petit recul en fin de première demie. On n’a pas dominé en deuxième, mais notre contre attaque a pris avantage de deux ou trois occasions pour se démarquer »

Chez les hommes, les Aigles Bleus (1-2-1=4pts, 8e place) ont été blanchis 2 à 0 par les Panthers (3-3-0=9pts, 4e place). Mohammad Jaber et Cohen Reddick-Steven ont trouvé la cible pour les Panthers, en première demie. André LeBlanc a réalisé quatre arrêts dans le revers.

«On a donné deux buts rapides sur des erreurs de notre part qu’on n’aurait jamais dû faire, a semoncé l’entraîneur Younes Bouida. Notre offensive a eu bien des chances, mais sans pouvoir en prendre avantage et marquer.  Leur gardien a bien joué. On va se reprendre pour le prochain match.»

Les deux équipes seront sur la route samedi et dimanche en Nouvelle-Écosse avec des matchs aux universités Cap-Breton et St. Francis Xavier.

Volleyball

Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton ont bien apprécié leur voyage d’apprentissage à Québec dans des parties de volleyball féminin entre les équipes du Sport universitaire de l’Atlantique et le Réseau des sports étudiants du Québec.

Le Bleue et Or a perdu ses deux rencontres, 3 à 0 samedi et vendredi soir face au Rouge et Or de l’Université Laval.

Les protégées de Monette Boudreau-Carroll ont baissé pavillon 25 à 11, 25 à 18 et 25 à 17 dans la rencontre de samedi. «On a bien joué sans avoir les résultats escomptés, a noté Monette Boudreau-Carroll. Il a fallu un peu de temps à s’y mettre. C’était un bon premier test pour nos recrues, qui ne sont pas laissées intimider. On a mieux joué samedi que vendredi, tout comme Laval. On va les jouer à nouveau en fin de semaine à Moncton et on verra le résultat.»

Les Aigles accueillent Laval au gymnase du CEPS, samedi à 19h, et les Huskies de l’Université Saint Mary’s, dimanche, à 16h, dans les deux derniers matchs préparatoires.

Hockey

Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (1-3-0) ont pris les devants 2 à 0 pour ensuite accorder deux buts et le troisième en tirs de barrages pour baisser pavillon 3 à 2 face aux Ravens de l’Université Carleton, samedi à l’aréna J.-Louis-Lévesque, dans leur quatrième partie préparatoire à la saison 2019-2020 au hockey féminin du Sport universitaire Atlantique.

Maëlle Rioux et Aude Massé avaient donné une avance de 2 à 0 à l’équipe locale. La gardienne Audrey Berthiaume a vu 32 rondelles.

«On a encore manqué de constance, a regretté l’entraîneur Marc-André Côté, des Aigles Bleues. On n’a pas joué pour 60 minutes. On a eu nos chances sans en prendre avantage.»

Moncton disputera sa dernière partie préparatoire vendredi à 19h contre Rimouski.

Chez les hommes, les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (1-3-0) se sont inclinés 8 à 2 dans leur quatrième et dernière partie préparatoire, vendredi soir à Wolfville contre les Axemen de l’Université Acadia.

Vincent Deslauriers et Édouard Michaud ont réussi les filets du Bleu et Or, au premier vingt. Acadia a dominé 37 à 28 dans les tirs au but. Les gardiens Alexi Thibaudeau a donné six buts en 50 minutes et Étienne Montpetit, deux en 10 minutes dans la défaite.

La formation de Judes Vallée débutera sa saison régulière sur la route, vendredi à Wolfville face aux Axemen.

Cross-country

Sophie Black et Jérémie Gervais ont été les plus rapides des Aigles Bleus de l’Université de Moncton dans les courses de cross-country du Sport universitaire de l’Atlantique, samedi à Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

Dans le 6 km femmes, la plus rapide a été Jane Hergett de l’équipe hôtesse avec un chrono de 21m54s53. Sophie Black des Aigles Bleues a pris le 9e rang (23m03s22). Myriam  Cormier (36e, 27m27s94), Émilie Guthrie (42e, 28m39s56) et Pascale Richard (48e, 36m20s75) ont aussi pris le départ. Il y avait 48 participantes.

Andrew Peverill, des Huskies de l’Université St. Mary’s, a remporté le 8 km hommes en un temps de 25m07s28. L’Acadien Luc Gallant, des X-Men a fini 12e (26m07s19). Jérémie Gervais a été le plus rapide des Aigles Bleus avec une 29e place (29m41s65), devant Yannick Boudreau (33e, 31m02s56), Jonathan Roy (34e, 31m06s84), Alain Lavoie (35e, 31m07s68), Simon Delorme (36e, 31m08s46), Christian Haché (60e, 31m11s25), Marc Guillodo (65e, 33m18s41), Dominic Roy (67e, 34m25s41), Miguel Dubé (68e, 34m35s84) et Guillaume Ragaru (69e, 37m07s03). Il y avait 70 coureurs.

Les Aigles Bleus ont pris le 6e rang du classement par équipe chez les hommes. Les Tigers de Dalhousie ont fini premiers. Chez les femmes, les X-Women de St. Francis Xavier ont remporté les grands honneurs. Les Aigles Bleues n’avaient pas suffisamment de coureuses pour inscrire une équipe.

La prochaine course sera celle de l’Université Acadia, le samedi 5 octobre.