Un gala se prépare à Dalhousie en novembre

Un mois après avoir vu le titre des superplumes de la CNBA lui échapper au profit du Néo-Écossais Joey Laviolette, Dominic Babineau vient de confirmer qu’il allait remonter sur le ring dès le samedi 9 novembre au Palais des sports Inch Arran de Dalhousie.

Pour la petite histoire, il s’agira d’un premier combat de boxe professionnel présenté à Dalhousie depuis le 7 octobre 1967. Ce soir-là, Don Arsenault avait subi la défaite par décision devant Léo Noël. Ce sera donc le retour du Noble Art à Dalhousie après une absence de 52 ans.

Babineau (11v, 2d) va affronter pour l’occasion le Mexicain Domingo Vazquez (7v, 3d) dans un duel de huit engagements. Le combat sera évidemment la grande finale de ce gala concocté par les Promotions Lumberjack.

«Je sais qu’il y a des gens qui pensaient que j’allais prendre une pause après mon dernier match, mais je ne vois pas pourquoi je ne me battrais pas tout de suite. Je ne me suis pas fait faire mal. Laviolette m’a seulement frappé solidement deux ou trois fois pendant le septième round. C’est tout. Alors quand Lumberjack m’a proposé ce match, j’ai dit oui tout de suite», confie l’Acadien de Richibucto Village.

Babineau dit s’attendre à une vive opposition de la part de Vazquez, qui est surnommé Duro (Le Dur) dans son pays.

«Il a perdu ses deux derniers matchs, mais ce n’était pas des combats faciles. Lors de son dernier face à Bradley Wilcox, on parle d’un gars qui a été plusieurs fois champion amateur», signale le boxeur de l’écurie Don’t Blink.

Wilcox, qui n’a toujours pas perdu en neuf combats professionnels, avait quand même eu besoin des huit engagements pour venir à bout du Mexicain par décision unanime.

Babineau vient tout juste de reprendre l’entraînement et il ira même faire des rondes d’entraînement à Montréal aux environs de 20 octobre. Les prochaines semaines serviront entre autres à corriger certains détails dans sa boxe.

«Mon combat contre Laviolette m’a démontré les points que je devais améliorer. Mon offensive en fait partie. Je dois absolument donner plus de coups. C’est quelque chose que je dois travailler dessus pour passer à l’autre étape», dit-il.

Par ailleurs, Babineau jugeait important de livrer un combat rapidement parce que les Promotions Don’t Blink songent sérieusement à organiser un autre gala pour décembre. En fait, il ne resterait que quelques détails avant de confirmer la chose.

Il n’est toutefois pas question d’une revanche contre Joey Laviolette.

«S’il y a une revanche, ce sera plus au printemps, mentionne Babineau. Je crois qu’il va tenir sa promesse.»

Mentionnons d’autre part que neuf autres combats ont déjà été confirmés pour le gala du 9 novembre à Dalhousie. Et comme d’habitude, les Promotions Lumberjack proposent des matchs dans plusieurs sports de combat.

Du côté des professionnels, Steven Johnson de Tide Head en viendra aux prises avec Braden Simon d’Eel Ground dans un duel de muay thaï chez les 170 livres.

Toujours en muay thaï, cette fois-ci chez les 145 livres, Julien Levesque de Rimouski combattra Jared Carrier de Québec.

Dans un match de boxe entre poids lourds, Kevin Debigaré de Gesgapegiag (Maria) affrontera le Torontois Orlando Palmer.

Chez les amateurs, trois matchs de championnat sont au programme dont celui de kickboxing entre les poids lourds Aymen Mounir Hammami de Tunisie et Wuilmer Esau Rodriguez de Montréal.

En muay thaï, Zacky Michaud de Saint-Quentin tentera de remporter le titre des 135 livres devant le Montréalais Jerrid Allan. Pour sa part, Jérémie Thériault de Saint-Arthur et Sean St-Louis de LaSalle ont les yeux rivés sur le titre des 185 livres.

Toujours en muay thaï, Sophie Perron de Charlo sera confrontée à Cécile Cess Jimenez de Montréal chez les 130 livres.

Deux matchs amateurs d’arts martiaux mixtes sont également prévus.

D’abord, Luc Gallant de Campbellton et Guillaume Paradis de Lac au Saumon s’affronteront dans un duel entre combattants de 145 livres. Aussi, chez les 145 livres, Jeff Bérubé de Saint-Quentin et Kevin Kenny de Six Roads en viendront aux prises.

Trois autres combats devraient être confirmés dans les prochains jours, dont un match professionnel d’arts martiaux mixte.