Rôle important pour Nicolas Savoie à Québec

Les Remparts de Québec fondent de grands espoirs à l’endroit du défenseur Nicolas Savoie. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Patrick Roy l’a greffé à tour de rôle avec les joueurs de 20 ans Étienne Verrette et Sam Dunn la saison dernière. Et ce n’est pas davantage une coïncidence s’il fait aujourd’hui partie de la première paire avec Darien Kielb, le seul vétéran du club à l’arrière.

Le Dieppois âgé de 17 ans est conscient de sa bonne étoile et il est d’ailleurs reconnaissance envers l’organisation.

Savoie est d’autant plus heureux de son sort qu’il dispose des prochains mois pour améliorer son statut en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Repêchage qui s’annonce justement très riche au niveau des défenseurs.

Rien que dans la LHJMQ, Justin Barron des Mooseheads de Halifax, Jérémie Poirier, Charlie Desroches et William Villeneuve des Sea Dogs de Saint-Jean, Lukas Cormier des Islanders de Charlottetown, Jérémie Biakabutuka des Foreurs de Val-d’Or et Noah Delémont du Titan d’Acadie-Bathurst sont vus comme d’éventuelles sélections de premier, deuxième ou troisième tours.

Mais s’il devait y en avoir un autre à ajouter dans ce groupe sélect, Nicolas Savoie serait un choix bien avisé.

«C’est sûr que je veux être repêché, mais je ne veux pas mettre mon accent là-dessus. Le plus important pour moi est de connaître une grosse saison. Si je joue bien mon rôle et que je continue de m’améliorer, ça va me faciliter les choses», affirme le numéro 14 des Remparts.

«Je fais partie de la première paire avec Darien Kielb, ce qui veut dire que je vais jouer plus de minutes et que je vais avoir plus de temps de jeu dans les unités spéciales. Bien sûr, en jouant avec Kielb, mon rôle est plus défensif. Mais je suis à l’aise avec ça. Je suis jeune et j’ai encore du temps pour récolter des points. Là, j’ai l’occasion d’améliorer mon jeu défensif. Mon but est de devenir un défenseur qui peut s’illustrer autant en attaque qu’en défensive», indique celui qui a pris une dizaine de livres cet été.

«Je joue maintenant à 184 livres et ça m’a apporté de la confiance dans les coins de patinoire. Ça me permet aussi de travailler encore plus fort dans mes batailles à un contre un», révèle le hockeyeur de 6 pieds.

«Cet été j’ai également beaucoup travaillé sur mon coup de patin, dit-il. Le patinage est désormais une grosse partie du jeu. J’ai aussi travaillé sur mon jeu avec la rondelle. Dans les deux cas, ç’a bien été.»

Les amateurs de hockey du Nord-Est auront l’occasion de voir Savoie à l’œuvre jeudi soir, puisque les Remparts seront les visiteurs du Titan d’Acadie-Bathurst.

Un match qui ne s’annonce pas facile. Savoie souligne que les Remparts, malgré la jeunesse du club, sont capables de belles choses dès saison saison.

«Nous avons beaucoup de talent et je crois que nous avons le genre de club qui peut connaître du succès dès cette année», mentionne le défenseur qui sera encouragé par plusieurs membres de sa famille qui feront le voyage à Bathurst.

Avec le retour au jeu de Nicolas Kingsbury-Fournier, le Titan pourra compter sur un alignement complet face aux Remparts. Rappelons que le Titan (0-3-1, 1 pt) est toujours à la recherche d’un premier gain. En ce qui concerne les Remparts (2-2-0, 4 pts), ils tenteront de mettre un terme à une série de deux revers.