Début difficile pour Marc Bourgeois à Obidos

Marc Bourgeois a entamé la première étape du tournoi de qualification pour le Tour européen PGA avec une décevante ronde de 78, six coups au-dessus de la normale, mercredi, sur le parcours du Guardian Bom Sucesso d’Obidos, au Portugal.

Le Dieppois de 34 ans a complété sa première journée de travail avec un seul oiselet (16e), trois bogueys (6e, 11e, 13e) et deux doubles bogueys (17e, 18e).

«Il n’y a pas grand-chose qui a bien fonctionné aujourd’hui, révèle Bourgeois. Les conditions étaient très difficiles en après-midi avec des vents de 40 à 60 km/heure. J’ai beaucoup de travail à faire lors des prochains jours.»

Son entraîneur Louis Melanson confirme que le vent est venu drôlement compliquer la vie de son protégé.

«Le vent était le plus gros facteur aujourd’hui, surtout sur le premier neuf trous. C’était difficile. Les départs de Marc étaient corrects, mais son jeu avec ses fers n’était pas à point», affirme Melanson.

«Il reste encore trois rondes à disputer et Marc peut toujours se hisser dans le top-20. Il n’est seulement qu’à quatre coups», ajoute Melanson.

En fait, Bourgeois est à cinq coups d’un groupe de 11 golfeurs figurant au 15e échelon qui ont disputé une ronde de 73 mercredi. Ce n’est pas une mission impossible, mais il devra redoubler d’ardeur jeudi.

À noter que l’Acadien a besoin d’un top-20 pour poursuivre l’aventure des qualifications.

C’est le Sud-Africain Garrick Higgo qui a pris la tête du tournoi avec une première ronde de 66, six coups sous la normale. Higgo a réussi sept oiselets et un boguet.

Il devance par un coup l’Espagnol Manuel Elvira (-5, 67).

Les Américains James Erkenbeck et Anthony Paolucci, l’Espagnol Javier Herranz, l’Irlandais Ronan Mullarney et la Zambien Madalitso Muthiya suivent à égalité en troisième place avec une ronde de 70, deux coups sous la normale.