Patinage de vitesse: deux Néo-Brunswickoises sur l’équipe nationale

Pour la première année depuis 2000, deux athlètes originaires du Nouveau-Brunswick représenteront le Canada sur l’équipe nationale de patinage de vitesse courte piste lors de la Coupe du monde.

«C’est vraiment stimulant, car on a l’impression de marquer l’histoire de la province, s’enthousiasme Courtney Sarault, l’une des deux Néo-Brunswickoises sélectionnées. Ce sera spécial de partager cette compétition avec une autre athlète du Nouveau-Brunswick, qui de surcroît, est une amie.»

Déjà sélectionnée pour la Coupe du monde l’an dernier, Courtney Sarault, jeune étoile montante du patinage de vitesse courte piste âgée de 19 ans, arrivera cette année avec de plus grandes intentions.

«L’année dernière, c’était une découverte du plus haut niveau pour moi. Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre, raconte la jeune athlète originaire de Moncton. Cette année, j’arrive avec plus d’expérience sur le circuit, et donc plus d’attentes. Mais je préfère ne pas me fixer d’objectifs particuliers.»

Ce sera en revanche la première sélection en équipe nationale féminine pour Rikki Doak, née à Fredericton. La sportive âgée de 20 ans ne cachait d’ailleurs pas son enthousiasme après la révélation par Patinage de vitesse Canada de la liste d’athlètes nommés pour représenter le Canada lors des deux premières étapes de la Coupe du monde de l’ISU de la saison 2019-2020.

«Je suis très excitée à l’idée de me confronter aux meilleurs patineurs de la planète, jubile la jeune sportive. Comme Courtney, je n’ai pas d’attentes particulières. Je vais juste me concentrer pour donner le meilleur de moi-même.»

Une étape à domicile

Charles Hamelin, qui disputera une 17e saison sur le circuit de la Coupe de monde, et Kim Boutin, triple médaillée olympique, seront respectivement les chefs de file des équipes masculines et féminines du Canada pour les deux premières étapes de la saison.

Les douze patineurs sélectionnés se retrouveront sur lames du 1er au 3 novembre à Salt Lake City, pour ensuite concourir sur leur propre anneau de glace à Montréal, du 8 au 10 novembre. Une aubaine pour Rikki Doak et Courtney Salt, qui s’entraînent toutes deux à l’Aréna Maurice-Richard de Montréal.

«Le fait de compétitionner à domicile, en face de la famille et des amis, c’est sûr que ça nous donne une motivation supplémentaire», se réjouit Rikki Doak.

«Nous allons tenter de faire honneur à notre statut de premières femmes du New-Brunswick sélectionnées simultanément en équipe nationale», souligne de son côté Courtney Salt.

Le circuit de coupe du monde de patinage de vitesse sur piste courte est un circuit de six Coupes du monde, qui se déroulent sur une période de 4 mois lors de la saison d’hiver.

L’an dernier, le Canada avait remporté un total de 24 médailles, dont cinq en or.