Une saison qui s’annonce électrique pour le Dynamo

Pour le 10e anniversaire de la concession, le directeur général Denis Couturier, dit Bucket, pourrait bien avoir assemblé le groupe qui va finalement procurer une première coupe Gérald-Martin au Dynamo de Kedgwick.

Pour la formation de Kedgwick, il est clair que la sabbatique d’un an des Castors de Saint-Quentin se veut aussi bien-dire du pain bénit.

Imaginez, d’un seul coup ils ont pu ajouter à leur noyau déjà solide le défenseur Mathieu Labrie, ainsi que les attaquants Eddie Banville et Dannick Thériault.

En Labrie, le Dynamo n’obtient pas seulement un arrière de premier plan, mais aussi un bonhomme qui a aidé les Castors à collectionner quatre championnats au cours de sept dernières campagnes. Certains diront que Labrie est au CRH ce que Kevin Landry est à la Ligue Acadie-Chaleur.

En carrière dans le Circuit régional de hockey, l’ex-défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst et des Aigles Bleus de l’Université de Moncton totalise 41 buts et 153 passes pour 194 points en 156 parties. Ce sont là des chiffres qui en disent long sur l’apport de Labrie au sein d’une équipe senior.

Et que dire de l’acquisition de Nicholas Schaus comme joueur importé. Ce dernier a joué ces dernières années dans la KHL, en République tchèque, en Autriche, en Allemagne, de même que dans la Ligue américaine et la Ligue de la Côte-Est. Dès son premier match, Schaus a réussi à amasser deux passes avant de blesser. Heureusement, son absence devrait être de courte durée.

Labrie et Schaus permettent surtout au Dynamo de compte sur une solide brigade défensive complétée par Éric Fallu, Patrick Huard, Jean-Sébastien Fournier, Michael St-Pierre Lapointe et Pierre Ouellet.

À l’attaque, Banville et Thériault se joignent à un groupe comprenant également Mathieu Haché, Phil Nazair, Jérémie Borris, Rémi Savoie, Tommy Gallant, Roby Martel, Vincent Savoie, Francis Savoie et Anthony Savoie. Ajoutez à ça les trois jeunes recrues de 18 ans Tommy-Lee Bouchard, Mathieu Cyr et Olivier Bergeron.

Devant les buts, l’excellent Adrien Lemay sera appuyé Yohan Ouellet.

«Notre défensive, incluant notre gardien Adrien Lemay, sera notre grande force, soutient le D.G. Couturier. Ça va être difficile de compter des buts contre nous. Nos nouvelles acquisitions apportent dans le vestiaire beaucoup d’expérience, du vécu et du leadership.»

«Nous avons vraiment une très bonne équipe, soutient pour sa part Mathieu Haché. Sur papier, c’est sans aucun doute la meilleure équipe depuis que je suis ici. Nous avons eu la chance de faire plusieurs bons ajouts. Par exemple, quand tu peux ramasser un joueur comme Mathieu Labrie, c’est certain que ça fait une différence.»

Le Dynamo a justement fort bien entamé sa saison avec des victoires de 6-4 contre le Thunder de Perth Andover et de 4-3 en prolongation face aux Draveurs du Bas-Madawaska.

Le Dynamo aura l’occasion de poursuivre sur leur lancée vendredi soir en rendant visite aux As de Saint-Basile. Dimanche après-midi, la troupe de l’entraîneur-chef Yvon Ouellette reçoit les Draveurs.

Haché et Nazair font la paire

Laurel et Hardy. Simon et Garfunkel. Astérix et Obélix. Sherlock Holmes et Watson. Itchy et Scratchy. Tous des duos célèbres. À Kedgwick, le meilleur duo se compose de Mathieu Haché et Phil Nazair.

Ça fait tellement longtemps que ces deux-là jouent ensemble qu’ils sont comme les deux doigts de la main.

Des buts, les deux vétérans en ont compté à la pelle partout où ils sont passés.

Leur association a débuté dans le hockey mineur, s’est poursuivie avec les Tigres de Campbellton dans le junior A, par la suite avec les Castors de Saint-Quentin, puis avec les défunts Vikings du Restigouche-Nord et maintenant avec le Dynamo de Kedgwick.

En fin de semaine dernière, les deux amis ont débuté leur saison sur les chapeaux de roue.

Vendredi, Haché s’est d’abord payé une soirée de quatre buts pendant que Nazair y allait d’un double et de deux passes. Dimanche, Haché a inscrit le but vainqueur en prolongation en plus d’amasser deux passes. Nazair, lui, s’est contenté d’un filet et d’une mention d’aide.

Après un week-end, Haché (5-2) et Nazair (3-3) occupent donc les deux premières positions dans la colonne des pointeurs du CRH.

«Ça fait longtemps que nous jouons ensemble, raconte Haché. Nous avons même gagné le championnat junior A avec les Tigres en 2003-2004, puis le championnat dans le CRH avec les Castors en 2013. J’aimerais bien ajouter un autre championnat avant de prendre ma retraite du hockey. J’ai quand même 34 ans et Phil en a 35.»

– Comment un gars qui vient de connaître un tel week-end peut-il parler de retraite?, que je lui demande.

«J’ai maintenant des enfants et je prends ça une saison à la fois», me dit-il sérieusement.

– Tu es pourtant bien parti pour en marquer 50 cette saison. Tu y crois toi à une saison de 50 buts, que je lui rétorque mi-sérieux.

«Non, s’exclame-t-il aussitôt en riant. J’y crois pas une miette. Je m’attends à manquer quelques parties et nous n’avons qu’un calendrier de 24 matchs.»

– Et si jamais tu en marques quand même 50?

«Si je compte 50 buts, c’est sûr que je prends ma retraite», ajoute-t-il en riant aux éclats.

En bref…

Les attaquants Jérémie Borris et Rémi Savoie sont avec le Dynamo de Kedgwick depuis le jour 1 de la concession en 2010-2011. Le capitaine Borris a compilé 63 buts et 137 passes pour 200 points en 221 matchs, alors que Savoie a enregistré 136 filets et 157 mentions aide pour 293 points en 221 rencontres… Adrien Lemay, Nicholas Schaus et Jean-Sébastien Fournier sont les trois joueurs importés du Dynamo. Mathieu Haché a le statut de joueur spécial. Le Dynamo a par ailleurs droit à deux joueurs spéciaux, mais se garde un poste libre pour plus tard si nécessaire… Le Dynamo a connu sa meilleure saison en 2015-2016 avec un dossier de 14 gains et 10 revers, dont deux en prolongation ou en fusillade. Kedgwick avait pris le quatrième rang du classement. Cette saison-là, le Thunder pouvait compter sur Rémi Doucet, qui avait d’ailleurs remporté le championnat des pointeurs avec 63 points (30-33), le gardien Charles Austin et le défenseur Jacob Arsenault… Le Dynamo n’a connu qu’une seule autre saison gagnante, soit en 2017-2018 avec une fiche de 13 victoires et 10 défaites… Mathieu Haché a confiance de voir les partisans des Castors de Saint-Quentin se ranger derrière le Dynamo. «Nous avons quand même quelques gars des Castors avec nous. En tout cas, j’espère qu’ils vont nous suivre. D’ailleurs, il y avait une bonne foule pour votre match d’ouverture. L’ambiance était bonne», dit-il…