Curling: le club de Beresford cherche du sang neuf

Le club de curling de Beresford veut inciter les jeunes et les femmes à se joindre à leur équipe.

Donald Aubé, le président du comité des joueurs, admet que le club a connu des hauts et des bas au cours des 30 dernières années.

Il s’engage tout de même à multiplier et diversifier ses membres durant les cinq prochaines.

«Nous aimerions augmenter nos abonnements de 50 à 70 membres», partage-t-il.

Pour ce faire, M. Aubé et son équipe veulent maximiser la participation féminine.

«Les dames ne semblent pas pratiquer le curling autant que les hommes. Pourtant ce sport est aussi accessible aux deux sexes.»

Les jeunes aussi sont visés. Le président note que le club a déjà établi des contacts avec des enseignants d’éducation physique de la région afin d’encourager le développement du sport chez les étudiants.

Le curling n’est pas un passe-temps bien coûteux, ajoute M. Aube.

L’équipement requis consiste d’un ballet, une bonne paire de souliers, des gants et des vêtements confortables.

«C’est aussi un sport très inclusif et accueillant.»

Le Club de Curling de Beresford, avec l’appui de l’Association sportive de Beresford et la municipalité, a récemment établi un plan stratégique de cinq ans.

Le comité des joueurs envisage de développer différentes ligues de même que des cliniques pour débutants.

La saison de curling a commencé au début novembre et se poursuivra jusqu’au printemps.