Hockey senior: ça débute samedi dans le Circuit Beauséjour

Les Pêcheurs auront l’honneur de disputer le premier match de l’histoire de la Ligue de hockey senior Beauséjour, samedi soir, alors qu’ils seront les visiteurs au Centre Kent-Nord Impérial pour se mesurer aux Hawks d’Elsipogtog.

Pour les Pêcheurs, c’est un retour au hockey senior à la suite de la dissolution du club après la saison 2013-2014 dans la Ligue Nord-Est.

Russell Cormier, Travis Duguay, Michael LeBlanc et Josh LeBlanc seront les principaux éléments à l’attaque. Cormier sera le capitaine du club.

L’équipe est toutefois bien loin d’être complète.

«Nous travaillons fort pour tenter de convaincre quelques joueurs d’impact de se joindre à l’équipe, m’a mentionné le directeur général Sullivan Cullen, qui agira également comme joueur. Ça augure plutôt bien pour quelques gars.»

«On devrait être en mesure d’annoncer quelques joueurs dans la prochaine semaine», dit-il.

Cullen m’a par ailleurs fait savoir que l’objectif des Pêcheurs était d’abord et avant tout d’avoir un club compétitif.

«C’est le plus important pour nous. Nous voulons avoir l’appui de la communauté de Cap-Pelé et des environs et pour ce faire, il faut que nous soyons compétitifs afin que les gens aient le goût de venir nous voir jouer. Je peux déjà dire que nous allons avoir un club jeune et rapide, en plus d’être robuste.»

Exceptionnellement, les Pêcheurs n’auront pas d’entraîneur-chef cette saison, mais un duo de coentraîneurs composé de Justin Doiron et Joël Doiron. À noter qu’ils n’ont aucun lien de parenté immédiat.

JC’s de Bouctouche

À l’instar des Pêcheurs, les JC’s ont encore beaucoup de travail avant d’être en mesure de présenter entièrement leur équipe pour la saison 2019-2020.

Pour l’instant, le directeur général Mike LeBlanc peut seulement confirmer la présence de quelques joueurs, soit le défenseur Mathieu Bastarache et l’attaquant Marcel Newcomb.

Plusieurs autres joueurs devraient cependant confirmer leur présence d’ici samedi soir. Parmi ceux-ci, on retrouve Jacques Cormier, Danis Gallant, Kevin Cormier, Jocelyn Dallaire et Alex Collette, entre autres.

«Nous allons avoir une bonne équipe, mais il y a encore plusieurs joueurs à convaincre de revenir au bercail, m’a mentionné Gallant. Nous avons une équipe à rebâtir et nous voulons des gars qui vont vouloir jouer pour nous avec fierté. Ça ne sera pas du hockey du niveau que c’était par exemple l’année de la Coupe Allen. Sauf que nous avons un bel aréna et le dernier hiver sans hockey senior a été plate.»

Jérémy LeBlanc, qui dirigeait les défunts Prédateurs de Cap-Pelé dans la Ligue junior B du Nouveau-Brunswick, est le nouvel entraîneur-chef des JC’s.

Ice Dogs de Néguac

Le DG des Ice Dogs Olivier Savoie travaille d’arrache-pied pour améliorer son club qui, après un début de saison intéressant, vient d’encaisser deux volées contre Dalhousie (9 à 3) et Chaleur (12 à 3).

Savoie n’en a pas perdu son sens de l’humour pour autant. Quand je lui ai demandé ce qu’il y avait de nouveau dans le petit monde des Ice Dogs, Savoie a aussitôt répliqué: «Don Cherry s’en vient pour mettre de l’ordre dans la cabane».

Et quand j’ai demandé s’il y avait des blessés, il a rétorqué: «Oui moi, dans mon orgueil».

Plus sérieusement, le DG des Ice Dogs a fait savoir que David Mitchell devrait rejoindre l’équipe dans environ une semaine. Il a même déjà pris part à un premier entraînement.

Savoie tente de plus de convaincre Robert Gallant, Kris Keeting, Nick Foran et Brian Dunn de joindre les rangs de la formation.

En passant, les Ice Dogs disputeront un premier match local au Centre civique de Miramichi le 6 décembre face aux Acadiens de Caraquet.

Maraudeurs de Dalhousie

Absent lors des trois premiers duels de l’équipe, Éric Mockler sera en uniforme pour la rencontre de samedi au Palais des Glaces Inch Arran. Le capitaine des Maraudeurs apporte beaucoup d’expérience.

Ça fait déjà près d’une quinzaine d’années que l’athlète de Balmoral roule sa bosse dans les différentes ligues de hockey senior.

En passant, à écouter Robert Pelletier, tout va pour le mieux à Dalhousie.

«À part notre fiche d’une victoire et deux défaites, la vie est belle. Les partisans ont adoré notre match d’ouverture (gain de 9 à 3 contre Néguac) et ils sont super hâte à samedi pour notre deuxième partie locale», m’a confié le rapide patineur.

«Nous devrions avoir une fiche de 3-0 au lieu de 1-2, soutient pour sa part Joey Bernard. Malheureusement, deux matchs nous ont échappés.»

Mooseheads de Chaleur

La troupe de l’entraîneur-chef Mike Nadeau connaît un excellent début de saison avec sa fiche de deux victoires contre un revers en prolongation.

«La chimie est bonne, m’a révélé le DG Brian Landry. Jusqu’ici, les joueurs et les partisans sont très engagés. Nous avons une bonne équipe et nous avons hâte d’affronter Tracadie et Dalhousie qui ont aussi de bons clubs. Nous avons également hâte d’affronter Shippagan de nouveau. Les Marchands n’avaient que 12 joueurs en uniforme quand nous avons joué contre eux la première fois.»

Acadiens de Caraquet

Les Acadiens de Caraquet ne prévoient plus faire de changement à leur alignement cette saison.

Le directeur général Mike Rail m’a révélé qu’à moins d’une énorme surprise, l’équipe est complète

«Nous sommes heureux avec l’équipe actuelle et les joueurs ont une très bonne chimie ensemble. Pour ce qui est des joueurs que nous avions approchés, la balle est dans leur camp. Cependant, tout indique qu’ils veulent passer à autre chose. Alors ça n’ira probablement pas plus loin», indique Rail.

Alpines de Tracadie

Le directeur général adjoint des Alpines Edgar Mallais est le genre de bonhomme qui n’oublie rien. Quand je lui ai demandé s’il y avait des blessés dans le camp des Alpines, il m’a aussitôt répondu: «Ne me dis pas que tu vas encore faire l’erreur et sous-estimer les Alpines à cause des blessures cette année mon Robert».

J’aurais dû lui répondre façon Roméo Levasseur, dit Méo: «C’est chien ça Edgar, c’est chien!» Mais je ne l’ai pas fait. Je suis trop bien élevé.

Quant à la parité qu’on retrouve dans la LHSAC, Mallais avait déjà sa réponse toute prête.

«Il pourrait y avoir des surprises, mais les Alpines sont encore les champions aux dernières nouvelles.»

Il a ensuite mis fin à la conversation en disant: «Passe une belle journée mon copain». Puis il s’est mis à rire. Ça doit sûrement être la neige qui le motive à être aussi taquin.

As de Saint-Basile

Les As de Saint-Basile vont avoir de l’aide fort appréciable pour les matchs du week-end.

Le robuste défenseur Pier-Olivier Michaud, qui évoluait la saison dernière avec les Tigres de Campbellton au niveau junior A, vient de s’entendre avec l’équipe. De plus, Chris Sarault et Francis Bernier disputeront enfin un premier match.

L’entraîneur-chef Bernard Chiasson a bon espoir que ces trois joueurs vont faire des As une formation beaucoup plus coriace.

«C’est du moins ce que j’espère, dit-il. Nous avons quand même donné une bonne partie aux Panthères la semaine dernière malgré leur équipe paquetée. Nous n’avons perdu que 6 à 5. La ligue est très forte et nous essayons de faire notre mieux.»

Draveurs du Bas-Madawaska

Aucun changement à prévoir dans un avenir rapproché dans le camp des Draveurs, bien que le directeur général Wayne Fortin m’ait admis qu’il discute présentement avec quelques joueurs.

«Il n’y a rien de garanti, mais nous travaillons là-dessus», a-t-il résumé.

– Qui sont ces joueurs?, lui ai-je demandé.

– Je ne peux pas tout de suite.

Règle générale, ils ne sont vraiment pas bavards les directeurs généraux cette saison. Peu importe le club, à part peut-être Olivier Savoie des Ice Dogs, j’ai l’impression de parler chaque fois avec Sam Pollock.

Par ailleurs, saviez-vous que les Draveurs comptent sur deux défenseurs qui évoluaient jusqu’à tout récemment en Europe?

Mackenzie Keirstead évoluait en France, alors que Morgan McNeil, un ancien des Alpines de Tracadie et des JC’s de Bouctouche, jouait en Suède.

Dynamo de Kedgwick

Le Dynamo pourra compter sur le retour au jeu du défenseur américain Nicholas Schaus, vendredi soir.

Ce n’est certainement pas l’entraîneur-chef Yvon Ouellette qui va s’en plaindre puisque son équipe affronte ce week-end les Panthères du Haut-Madawaska et le Thunder de Perth-Andover.

Panthères du Haut-Madawaska

Les Panthères seront privées de Tommy Boulanger pour le prochain mois. Mathieu Loisel et Sébastien Bernier soignent aussi des petits bobos, mais leur cas est évalué au jour le jour.

Sinon, tout va pour le mieux dans le camp des Panthères.

Croyez-le ou non, pas moins de 12 joueurs de l’équipe produisent à un rythme d’au moins un point par match. Pas étonnant qu’ils n’ont pas encore subi la défaite cette saison.

Prédateurs du Témiscouata

La formation québécoise a appris une bien mauvaise nouvelle avec la perte de Jason Bérubé qui s’est blessé gravement à un genou. Sa saison est terminée.

Le directeur général André Beaulieu comptait sur le nouveau venu pour être l’un des piliers offensifs de l’équipe.

Thunder de Perth-Andover

Saviez-vous que le Thunder compte sur pas moins de quatre anciens joueurs de la LHJMQ?

Il s’agit du défenseur Trey Lewis, ainsi que des attaquants Peter Trainor, Mike Thomas et Mackenzie Brown. Deux d’entre eux ont d’ailleurs cumulé les fonctions de capitaine dans le circuit Courteau, soit Lewis avec les Mooseheads de Halifax et Thomas avec les Sea Dogs de Saint-Jean.