Hockey: les Aigles Bleus s’envolent vers la troisième place

Les hommes de Judes Vallée sont parvenus à se hisser sur le podium, avec deux belles victoires obtenues vendredi et samedi au hockey universitaire masculin. Du côté de l’équipe féminine, la fin de semaine a été moins heureuse.

Les Aigles Bleus reviennent d’un week-end victorieux, en s’imposant dans les deux rencontres qu’ils disputaient.

Le Bleu et Or est d’abord allé chercher deux points vendredi, en s’imposant 3 à 0 à domicile face aux X-Men de l’Université Saint-Francis-Xavier. Devant plus de 700 spectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque, les joueurs de Judes Vallée ont offert un superbe spectacle aux personnes venues les encourager.

Moncton a marqué dans chacune des trois périodes. Alexandre Jacob a lancé l’offensive, bien servi par Gabriel Vanier et Danick Crète. Vincent Deslauriers l’a imité en période médiane, servi par les mêmes passeurs que le premier buteur. Joey Richard a fini d’enfoncer le clou, en inscrivant le dernier but en troisième période.

Auteur du premier but, Alexandre Jacob savourait à l’issue du match.

«Saint-Francis-Xavier est une équipe qui nous pose toujours des défis, raconte le joueur. Nous sommes contents de notre jeu. La partie était très physique et il a vraiment fallu aller chercher cette victoire.»

Comme la semaine passée, l’entraîneur des Aigles Judes Vallée a tenu à souligner le travail de son gardien Étienne Montpetit, étincelant vendredi soir et logiquement désigné joueur de la partie.

«Il a fait une superbe prestation, estime le chef de l’équipe. De manière générale, nous avons bien contrôlé la rondelle. On a connu un début poussif, avec seulement quelques lancers dans les 15 premières minutes, mais les choses se sont vites rétablies par la suite. Notre unité en désavantage a bien fonctionné et nous avons travaillé fort pour marquer nos trois buts.»

À un petit point de la troisième place, les Aigles Bleus avait à coeur de faire un grand match le lendemain, lors de la réception des Tigers de l’Université de Dalhousie. Avec une éclatante victoire de 7 à 2, Moncton se hisse sur le podium, en repassant devant l’Université Saint Mary’s de Halifax au classement. Avec trois buts et deux passes, l’attaquant Maxime St-Cyr a grandement contribué à cette belle victoire.

«C’était une grosse partie et notre ligne a bien joué, souligne le joueur offensif. Il y a des soirées comme ça où tout fonctionne. J’ai eu de belles passes de la part de mes coéquipiers, ainsi qu’un peu de chance. On est heureux de nos deux matchs. Il faut remporter les deux prochaines rencontres qui auront lieu avant Noël, afin de commencer 2020 en force.»

Robbie Graham, auteur d’un doublé, Danick Crète et Alexis Roy, sont les autres marqueurs de la soirée du côté des Aigles Bleus. Encore crédité d’un gros match, le gardien Étienne Montpetit a toutefois vu sa vigilance déjouée à deux reprises, par Cameron Thompson d’abord, puis par Jonathan Cyr en troisième. Avec cette nouvelle défaite, les Tigers de Dalhousie se maintiennent derniers au classement.

«Ils ont été un peu indisciplinés et ont a réussi à en tirer avantage, explique Judes Vallée. On a connu un début de saison difficile, mais maintenant on gagne. Il y a bien longtemps que les Aigles ne s’étaient pas hissés en troisième position à ce temps-là de l’année. Je tiens à tirer mon chapeau aux gars, on joue mieux avec la rondelle, et il y a eu beaucoup d’intensité, du jeu rapide, et de belles passes. Nous avons bien conclus nos derniers matchs du semestre à la maison, et nos spectateurs le méritaient.»

Le Bleu et Or complétera son calendrier régulier du premier semestre en fin de semaine, avec deux parties à jouer à Halifax et à Wolfville.

Aucun but pour les Aigles Bleues

Pour les Aigles Bleues en revanche, la fin de semaine a été plus chaotique, avec deux blanchiments en règle 3 à 0 subis face aux X- Women de l’Université Saint-Francis-Xavier et face aux Tigers de Dalhousie.

Vendredi soir d’abord, les X-Women n’ont fait qu’une bouchée des hockeyeuses de l’Université de Moncton, qui n’ont jamais réussi à revenir à la marque à l’issue des trois périodes. Pour Marc-André côté, ses joueuses n’ont pas donné leur maximum.

«Il y a eu un manque d’effort, on aurait pu faire mieux, a reconnu l’entraîneur des Aigles Bleues. Nous avons raté des occasions, et nous n’avons jamais réussi à finir le jeu. L’unité en désavantage a bien joué.»

Sixième avant la rencontre, Moncton avait l’occasion samedi de distancer Dalhousie, son rival direct au classement. C’est pourtant l’inverse qui s’est produit, avec un nouveau revers 3 à 0 subi face aux Tigers. Les Aigles Bleues chutent donc à la 7e place.

«Nous n’avons pas été capables de prendre l’avantage de nos occasions, et notre jeu sans discipline n’a pas aidé, a déploré Marc-André Côté. Nous jouons contre ces deux mêmes équipes en fin de semaine, et il faudra s’entraîner d’une manière différente cette fois-ci.»

Moncton pourra en effet prendre sa revanche contre les Tigers et les X-Women ce week-end, pour les deux derniers matchs du premier semestre.