Ringuette: le tour du chapeau pour Britney Snowdon

Britney Snowdon vient de réussir un tour du chapeau que bien des sportifs aimeraient épingler à leur mur de trophées.

L’athlète de Moncton vient de remporter son troisième championnat mondial junior de ringuette, en fin de semaine à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Capitaine de la formation nationale, l’attaquante âgée de 19 ans a en plus ajouté un fleuron à sa déjà brillante carrière en étant désignée la joueuse la plus utile à son équipe dans ce tournoi international.

Le Canada s’est adjugé un deuxième championnat consécutif quand il a vaincu la Finlande 9 à 7 et remporté la finale deux gains contre aucun.

Snowdon a contribué au pointage, avec un but.

«La seule chose que je peux dire est que je suis très fière de notre équipe, a révélé celle qui évolue pour l’Attack de l’Atlantique, de la Ligue nationale de ringuette. De pouvoir représenter mon pays dans un sport pour lequel je suis passionnée est à la fois un sentiment irréel et très humble. J’ai appris beaucoup de la vie en jouant à la ringuette. Ce titre est ce que nous visions et je suis heureuse de le partager avec toutes mes coéquipières», a -t-elle commenté dans un échange avec l’Acadie Nouvelle, lundi.

Britney avait pu vivre ce type d’expérience avec sa soeur Jenny pour ses deux précédents championnats mondiaux.

«Chaque victoire constitue un grand moment pour moi. Les deux premières fois avec ma soeur, c’est magnifique. Cette fois-ci, en tant que capitaine, c’était une grande expérience en soi et je ne pouvais pas demander mieux pour terminer ma carrière junior», a-t-elle souligné.