LHJMQ: le Titan se fait discret coté échanges

La semaine dernière, Sylvain Couturier a révélé dans nos pages que cette période des transactions du temps des Fêtes, qui se veut la dernière et normalement la plus spectaculaire chaque saison, pourrait bien lui faire perdre le surnom qu’il trimballe depuis plusieurs années, Trader Sly.

À l’évidence, le DG du Titan ne parlait pas au travers de son chapeau.

Auteur de 23 transactions lors des deux dernières saisons – un sommet dans la LHJMQ – le Titan n’a annoncé qu’un seul troc après deux journées pourtant marquées par plusieurs échanges majeurs. Un échange on ne peut plus mineur d’ailleurs.

Couturier a cédé lundi matin le gardien Jean-Tommy Auger aux Tigres de Victoriaville, en retour d’un modeste choix de 9e tour en 2021, celui de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Le dernier choix de 9e ronde à avoir percé l’alignement du Titan est Marc-André LeCouffe, que l’équipe avait sélectionné en 2015.

Et avant l’Acadien de Tracadie, il y a eu Samuel Grenache, repêché en 2006. Pour tout vous dire, ce sont les deux seuls choix de 9e tour du Titan qui sont arrivés à jouer régulièrement dans la LHJMQ depuis que la concession a quitté Laval en 1998.

En attendant, bien qu’il reste encore trois semaines de marchandage, tout laisse croire que le Titan sera peu actif d’ici la fermeture des marchés le 6 janvier.

Lundi, Couturier a fait savoir qu’il serait très surpris qu’il puisse annoncer quelque chose avant Noël.

Pour l’instant, seul le capitaine Shawn Élément captive les autres équipes. Et dans son cas, on parle de six à sept clubs qui sont dans le portrait.

«Nous avons des discussions sérieuses avec des équipes, mais aucune n’a encore déposé une véritable offre sur la table, confie Couturier. Je suis patient. Je vois les prix qui sont offerts sur le marché et nous savons ce que nous voulons. J’ai le sentiment que Shawn et Gabriel Fortier (Drakkar) sont actuellement les deux meilleurs attaquants disponibles. Ce sont les deux plus gros morceaux.»

Bien qu’on se doute bien qu’il souhaite trouver preneur, Couturier a encore une fois répété qu’échanger Shawn Élément n’est pas une obligation aux yeux de l’organisation.

«Si nous n’avons pas l’offre que nous voulons, nous ne voyons aucun problème à le garder, dit-il. D’autant plus que nous sommes convaincus qu’il va revenir comme joueur de 20 ans la saison prochaine. Nous allons échanger Shawn à la condition que l’échange ait une importance capitale dans la reconstruction du club.»

Quatre Néo-Brunswickois échangés

Par ailleurs, quatre hockeyeurs du Nouveau-Brunswick ont été échangés jusqu’ici depuis dimanche midi.

L’Acadien de Dieppe Cole Cormier a été le premier à changer d’adresse. L’Océanic de Rimouski l’a cédé aux Remparts de Québec en compagnie d’un choix de première ronde en 2021 afin de mettre la main sur le vétéran Andrew Coxhead. Un prix fort élevé étant donné que Cormier, deux ans plus jeune, totalise à lui seul plus de points que Coxhead (22 contre 18).

Les Saguenéens de Chicoutimi ont ensuite échangé le gardien de 19 ans Daniel Moody de Miramichi au Drakkar de Baie-Comeau en moyennant un choix de 8e tour en 2022. Moody avait perdu son poste de numéro 2 quelques minutes plus tôt avec l’arrivée de Carmine-Anthony Pagliarulo (Remparts).

Le Drakkar a cependant envoyé le jeune attaquant de 16 ans Drew Elliott, pourtant rempli de promesses, aux Islanders de Charlottetown en retour d’un prometteur ailier gauche de 17 ans, Xavier Fortin. Originaire de Musquash, Elliott a été sélectionné en deuxième ronde (26e au total) lors de l’encan de juin.

Finalement, les Islanders sont allés chercher le vétéran de 20 ans Ethan Crossman de Sackville. Chicoutimi obtient en retour des choix de 4e et 7e tours en 2021.

Les Islanders se retrouvent soudainement avec cinq Néo-Brunswickois, un sommet dans la LHJMQ. Les trois autres sont Lukas Cormier et Patrick LeBlanc, tous deux de Sainte-Marie-de-Kent, et Drew Johnston, de Saint-Jean.