Basketball: le Magic de Moncton attire de plus en plus

La nouvelle saison de la Ligue nationale de basketball du Canada (LNB) vient de débuter. Champion en titre, le Magic de Moncton attire plus de spectateurs que l’an passé.

Conséquence directe ou non du titre de champion acquis l’année dernière, le Magic connaît en effet une hausse de 57,5 % de son assistance moyenne, selon les chiffres de la LNB.

Ainsi, après six matchs, 1814 personnes sont venues en moyenne par rencontre. Le record du plus grand nombre de spectateurs sur une seule partie de l’histoire du club a été battu dès le premier match de la saison, quand 2389 personnes ont assisté à l’ouverture du championnat le 26 décembre. Pour l’heure, l’équipe n’a jamais attiré moins que 1330 spectateurs par match.

«Je pense que l’on a développé une bonne base de partisans l’an dernier. Le titre de champion en amène de nouveaux, soutient Joe Salerno, l’entraîneur en chef du Magic de Moncton. Ce qui est encourageant, c’est que les gens semblent vraiment aimer ça, car il reviennent la plupart du temps. Et honnêtement, venir voir ce genre de matchs, c’est une bonne soirée à passer en famille. Il y a du spectacle!»

L’équipe entame sa deuxième année au Centre Avenir. Pour sa première saison en 2017-2018, le club évoluait encore au Colisée de Moncton.

«C’est sûr que de jouer dans l’une des meilleures enceintes de basket du pays, située au centre-ville, ça attire plus de spectateurs», estime M. Salerno, qui en est à sa neuvième saison au sein de la Ligue nationale de basketball du Canada. Seul entraîneur en poste depuis la création de la LNB en 2011, il a vu évoluer cette ligue professionnelle de manière exponentielle.

«Je pense qu’elle va continuer de grandir, à l’image du basket au le pays, affirme-t-il. Ce qui fait la force de la LNB, c’est son niveau de jeu, qui est vraiment très bon. La ligue a le potentiel de se rendre au moins aussi attractive que la Ligue Canadienne de Football.»

Défendre le titre

Avant sa défaite hier face aux Island Storm de Charlottetown, le Magic avait remporté ses cinq premiers matchs et demeurait encore la seule équipe invaincue du championnat.

«Nous avons fait un super début de saison, reconnaît Joe Salerno. En gagnant l’an dernier, nous avons placé les attentes très hautes. Nous avons pour objectif de défendre ce titre. Nous avons réussi à garder une équipe très compétitive, en gardant sept joueurs de la dernière saison.»

Parmi ceux-ci, Jason Calliste, Corey Allmond, Billy White et Marcus Lewis – quatre joueurs du cinq majeur, soit les cinq joueurs alignés à chaque début de rencontre. L’équipe s’est également renforcée avec les arrivées respectives de Ronald Delph, Jeremiah Mordi et Maurice Jones Sr.

«Nous avons passé beaucoup de temps sur le recrutement afin de bonifier l’équipe avec des joueurs de talent, souligne l’entraîneur. Les nouvelles recrues se sont très bien intégrées à l’équipe. Encore cette année, notre atout principal sera notre défense, mais nous sommes également dangereux en attaque, avec de très bons shooters dans nos rangs.»

En mai, le Magic de Moncton a réussi à gagner son premier titre de champion, seulement trois ans après la création de l’équipe 2017. Le club est venu remplacer l’ancienne franchise qui existait déjà en LNB, et qui évoluait alors sous le nom des Miracles de Moncton.