Le Titan réclame Ben Allison

Le Titan d’Acadie-Bathurst a réclamé un autre attaquant au ballottage, jeudi matin, et pas n’importe lequel. Il s’agit de l’ailier gauche Ben Allison, un Néo-Écossais de 17 ans qui avait été un choix de deuxième ronde des Eagles du Cap-Breton, le 36e au total, lors du repêchage de 2018.

À première vue, on ne peut s’empêcher de trouver étrange que cet ancien champion pointeur de la Ligue midget AAA de la N.-É. puisse se retrouver libre comme l’air à un si jeune âge.

L’explication la plus plausible serait que la libération d’Allison cache en fait une transaction qui sera confirmée en juin lors du repêchage.

Le fait que les directeurs généraux des deux équipes, Sylvain Couturier et Marc Saumier, soient de grands amis et que le Titan occupe la cave du classement pourrait effectivement expliquer la présence d’Allison au ballottage.

Il ne faudrait donc pas être surpris si jamais le Titan cède un choix sans compensation en juin.

En attendant, il n’empêche que le jeune Allison, un solide gaillard de 6 pieds 1 pouce et 176 livres, en est déjà à une troisième formation en peu de temps.

Après sa sélection par les Eagles, Allison a été impliqué en décembre 2018 dans une transaction majeure avec les Olympiques afin d’obtenir l’excellent Shawn Boudrias. Un choix de première ronde avait également accompagné Allison à Gatineau.

Blessé au haut du corps en début de saison après avoir disputé seulement trois matchs, Allison s’apprête toutefois à effectuer un retour au jeu. Il a recommencé à patiner depuis déjà un certain temps et il sera en mesure de prendre part à un premier entraînement avec contact la semaine prochaine.

«C’est un joueur qui possède un gros potentiel et nous ne pouvions tout simplement pas passer à côté, affirme Sylvain Couturier. C’est clair qu’aucun club n’aurait passé à côté. Il n’a juste pas été chanceux jusqu’ici. Il a fait partie d’un gros échange à 16 ans et il a été blessé en début de saison.»

«Et je peux t’assurer qu’il n’y a aucun vice caché, assure le DG du Titan. C’est un bon kid qui n’a aucun problème hors glace.»

Selon Couturier, Allison a tout pour devenir un bon marqueur dans la LHJMQ.

«C’est un joueur à caractère offensif. Il possède un bon lancer et il l’a prouvé l’an dernier en marquant 28 buts en 33 matchs dans le midget AAA. Nous allons être patients avec lui. Il va terminer la saison avec nous», ajoute Couturier, qui est présentement à Halifax afin de zieuter les meilleurs talents midget des Maritimes au tournoi Ice Jam.