Aigles Bleus: records en athlétisme, bilan mitigé au hockey

La saison d’athlétisme reprenait cette fin de semaine, avec des beaux records établis par les athlètes de l’Université de Moncton. Au hockey, la formation féminine a bien amorcé l’année, en gagnant deux fois.

Interrompue par la période des fêtes, la saison d’athlétisme a repris ce samedi, avec la rencontre annuelle Ouverte de Moncton, qui se tenait au CEPS Louis-J.-Robichaud du campus de Moncton.

La compétition regroupait plusieurs épreuves de courses, de lancers et de saut, dans différentes tranches d’âges. Trente-trois athlètes de l’Université de Moncton ont pris part au tournoi, et certains ont établi des performances notables.

Ainsi, les Aigles Bleues ont battu l’ancien record de l’université au relais de 4x200m avec un chrono de 1min47s48 (ancien 1min49s14 en 2019). De son côté, Caroline Gagnon a établi une nouvelle marque au 60 m haies, avec un temps de 9s29 (anciennement 9s37).

Beau début d’année pour le hockey féminin

Les Aigles Bleues ont bien débuté leur deuxième semestre, avec deux victoires de rang.

Les joueuses de Marc-André Côté ont d’abord battu 4 à 1 les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, jeudi, à l’aréna J.-Louis-Lévesque. Maelle Rioux, Aude Massé et Janie Poitras, par deux fois, ont inscrit les buts pour le Bleue et Or.

En déplacement à Fredericton samedi, les Aigles Bleues ont poursuivi sur leur bonne lancée, en l’emportant 3 à 1 face aux Tommies de l’Université Saint-Thomas.

La capitaine Katherine Dubuc, bien servie par Catherine Longchamp, a donné le ton, en marquant très rapidement, seulement 28 secondes après le début de la rencontre.

«Nous avons montré nos vraies couleurs, s’est félicité Marc-André Côté à la fin du match. Nous avons marqué des buts et Audrey Berthiaume a réussi les arrêts nécessaires pour aller chercher cette victoire.»

La gardienne était d’ailleurs bien heureuse de la performance générale de son équipe.

«C’est une belle victoire collective ce soir, a-t-elle déclaré. C’est une nouvelle année, et un nouveau départ pour les Aigles Bleues.»

Avec cette deuxième victoire d’affilée, l’équipe compte désormais le même nombre de points que les Tigers de Dalhousie, et se classe au 6e rang du classement, soit la dernière place qualificative pour les séries.

Moncton sera en déplacement à Halifax et à Antigonish en fin de semaine, pour essayer de confirmer les bonnes performances de ce début d’année.

Troisième défaite chez les hommes

De leur côté, les hommes ont connu une fin de semaine plus difficile. Les Aigles Bleus ont en effet essuyé un revers à domicile 7 à 3 samedi soir, face aux Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. Les joueurs de UNB l’emportent pour la quatrième fois face à l’U de M cette saison.

Jusqu’à la période médiane, les Aigles Bleus perdaient 6 à 0, avant de réagir et de réduire l’écart en inscrivant trois buts en deuxième et en troisième période.

«C’était une partie difficile, a reconnu Alexandre Jacob à l’issue de la rencontre. Mentalement, c’est compliqué de tirer de l’arrière par quatre buts dès la première période, mais nous n’avons pas abandonné.»

Il s’agit de la troisième défaite consécutive des joueurs de Judes Vallée en championnat.

«Il faut se ressaisir, a admis l’entraîneur en chef des Aigles Bleus. Nous avons encore de la misère à sortir un gros match dès la première période. Cependant, nous n’avons jamais lâché, et nous avons tenté de revenir, mais c’était un peu trop tard. Chaque partie sera super importante d’ici la fin de saison.»

Les Aigles redescendent à la quatrième place avec cette nouvelle défaite, après avoir occupé la troisième la semaine dernière. La formation de UNB se maintient quant à elle en tête du championnat.

Les Huskies de l’Université Sainte-Marie de Halifax et les Axemen de l’Université Acadia seront à l’aréna J.-Louis-Lévesque, afin d’y affronter les Aigles Bleus vendredi et samedi.

Reprise difficile pour les volleyeuses

La saison universitaire de volley féminin reprenait également en ce début de mois de janvier, avec deux matchs au programme en cette fin de semaine.

Les volleyeuses de Moncton se sont d’abord inclinées 3 à 2 face aux Axewomen de l’Université Acadia, vendredi à Wolfville.

En réception des Huskies de l’Université Sainte-Marie d’Halifax le lendemain, les Aigles Bleues ont essuyé un nouveau revers 3 à 1.

«C’est décevant pour nous, car on joue bien, mais nous souffrons d’un manque d’expérience et de confiance pour terminer la partie, a déclaré l’entraîneuse Monette Boudreau-Carroll. Il y a une belle amélioration dans notre jeu. Nous sommes déçues car nous travaillons fort et nous n’avons pas les résultats désirés. Nous continuons à progresser.»

L’équipe de Moncton est avant-dernière au classement, à deux points de la quatrième place actuellement occupée par les joueuses de UNB, qui visiteront le Bleue et Or, samedi à 16h au CEPS.

Du renfort pour l’équipe féminine de soccer

Au soccer, les Aigles Bleues ont signé une nouvelle recrue, en la personne d’Alexane Dupuis. Actuellement membre du Club de Soccer de Dieppe, la joueuse viendra gonfler les rangs de l’équipe universitaire de Moncton, à compter de la saison 2020-2021.

«C’est une joueuse qui évolue au milieu de terrain avec un profil complet et beaucoup de qualités techniques, physiques et mentales, a indiqué l’entraîneur du Bleue et Or Mehyar Zekaroui. Alexane peut récupérer la balle dans plusieurs zones du terrain, et jouer le rôle de relayeur entre les lignes, afin de bien amener la balle aux attaquantes. Son éthique de travail est la composante essentielle pour laquelle nous souhaitions absolument l’avoir dans notre équipe.»

Âgée de 17 ans, l’étudiante de 12e année de l’école Mathieu-Martin a évolué avec la formation -17 ans AAA de Dieppe. Elle a également endossé l’uniforme d’Équipe Nouveau-Brunswick pour les catégories des moins de 16 et des moins de 18 ans, et a été membre de l’équipe provinciale aux Jeux du Canada.