Belle délégation acadienne de patin extrême à Percé

Neuf Acadiens du Nouveau-Brunswick, dont les vainqueurs de l’édition de 2019 Samuel Nadeau et Monica Boudreau, figurent parmi la centaine de participants du Red Bull Ice Cross ATSX 250 de Percé, qui a pris son envol jeudi dans la péninsule gaspésienne.

Monica Boudreau, pour une, est bien consciente que les chances de victoires seront plus difficiles cette fois-ci avec la présence de trois des quatre meilleures patineuses du circuit de la Coupe du monde, soit l’Américaine Amanda Trunzo, l’Ontarienne d’origine acadienne Jacqueline Légère et la Québécoise Myriam Trépanier.

«Je vais essayer de défendre mon titre, mais ça va être difficile. Je vise un top-5. Et pour y arriver, je devrai être plus rapide en prenant plus de risques», affirme l’athlète originaire de Beresford.

«Je serai par exemple tentée de sauter les bosses au lieu de les patiner. Également, il faudrait que je prenne les virages plus rapidement», dit-elle.

Elle ajoute que la piste de Percé est nettement plus coriace que l’an dernier.

«Les organisateurs ont fait du très beau travail. La piste est vraiment une grosse coche au-dessus de l’an dernier. C’est un vrai parcours professionnel. J’ai hâte de me tester avec les meilleures au monde», note Boudreau, qui prendra également part à l’épreuve de Charlevoix le 22 février.

De son côté, Samuel Nadeau espère être en mesure d’obtenir un laissez-passer pour l’une des deux épreuves majeures de la Coupe du monde qui seront présentées cette année à Yokohama (Japon) et à Moscou (Russie).

«C’est mon objectif», confie l’Acadien âgé de 23 ans.

«Il me reste quand même encore quelques jours comme champion en titre», lance-t-il en riant.

«Mais avec le talent qui sera à Percé en fin de semaine, je serai très content d’un top-8. Ça serait pour moi comme un podium si j’y arrive et ça me qualifierait pour l’une des deux grosses courses de l’année», souligne le casse-cou d’Atholville, qui tentera également de défendre son titre à Memramcook la semaine prochaine.

Bruno Richard sera également de la partie, lui qui en sera à une 40e épreuve sur le circuit de la Coupe du monde.

«Comme je fais partie du comité organisateur, je joint l’utile à l’agréable, révèle l’athlète de Dieppe.

«Nous avons droit cette année à un parcours de toute beauté. C’est un parcours beaucoup plus technique avec des parties plus rapides ici et là sur la piste. Cette année, plusieurs des meilleurs athlètes au monde sont ici, dont Cameron Naasz, Kyle Croxall, John Fisher et Shayne Renaud chez les hommes», ajoute le vétéran âgé de 37 ans.

Les autres Acadiens présents à Percé sont Marie-Michelle Gionet (Moncton), Marie-Pier Lambert (Caraquet), Francis Boudreau (Petit-Rocher), Jason Meunier (Moncton), Rémi Maillet (Saint-Thomas-de-Kent) et Michel Richard (Saint-Norbert).