Hockey universitaire : les Aigles Bleues en lice pour les séries

Après une belle victoire samedi soir, les Aigles Bleues de l’Université de Moncton se sont hissées en sixième position du classement au hockey féminin, soit la dernière place qualificative pour les séries.

Il fallait remonter au 21 novembre 2018 pour voir Moncton marquer sept buts au cours d’une même partie. Le Bleue et Or a enfin réitéré cette prouesse samedi soir, lors de la victoire à domicile 7 à 3 face aux Tigers de l’Université de Dalhousie.

Il restera toutefois deux parties à disputer aux joueuses de Marc-André Côté pour tenter de défendre cette 6e place, Dalhousie n’étant qu’à un seul petit point derrière Moncton.

«Nous étions en situation d’urgence et on devait aller chercher les deux points», souligne Maëlle Rioux, nommée joueuse de la rencontre après une superbe performance teintée de deux buts et d’une passe. De l’avis de l’attaquante, son équipe est allée chercher cette victoire au mental.

«Nous avons inscrits sept buts, alors que nous avions de la difficulté à en marquer jusqu’à présent. Nous nous sommes vraiment mises dans l’état d’esprit de mettre la rondelle au fond des filets», estime la joueuse.

Les Aigles Bleues termineront leur saison régulière en fin de semaine avec deux rencontres à domicile. Elles recevront d’abord les Reds de UNB vendredi soir, avant d’affronter les Mounties de l’Université Mount Allison le lendemain.

Les hommes à la lutte pour le podium

Déjà qualifiés pour les séries, les hockeyeurs de l’Université de Moncton ont désormais pour objectif affiché de terminer à la 3e place à l’issue de la saison régulière.

Les Aigles Bleus ont pourtant mal amorcé leurs matchs de cette fin de semaine, en s’inclinant 5 à 1 face aux Huskies de l’Université Saint Mary’s, vendredi soir en Nouvelle-Écosse.

«Nous n’avons pas joué comme une équipe qui souhaite terminer en troisième position, a déploré l’entraîneur Judes Vallée. Seulement trois lancers dans la première période, aucun but en six tentatives. Nous ne pouvons pas gagner de matchs comme cela. Nous avons mieux joué en deuxième période, mais nous avons été dans la réaction plutôt que de prendre les devants.»

Le message est visiblement passé chez ses joueurs, qui sont allés s’imposer à Wolfville le lendemain, avec une victoire 4 à 3 en tirs de barrage face aux Axemen de l’Université Acadia.

La partie a donné lieu à du jeu très intense de la part des deux équipes, mais la victoire finale est revenue à Moncton, qui aura remporté ses quatres matchs en autant d’affrontement face aux Axemen cette saison, devenant la véritable bête noire des joueurs d’Acadia.

«C’est une grosse victoire pour nous, a déclaré l’entraîneur. Nous sommes bien revenus du déficit de 2 à 0 en première. Notre jeu en avantage numérique a produit trois buts, contrairement à la veille où il n’en avait produit aucun. J’ai vu deux équipes différentes samedi et vendredi soir. Nous avons joué un bon match.»

Le Bleu et Or pointe désormais à une petite longueur de la troisième place tant convoitée. Ils restent trois matchs à Moncton pour atteindre cet objectif. Les Aigles Bleus seront à Charlottetown mercredi soir, afin d’affronter Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.