Hockey féminin: les Bisons de Tracadie ferment les livres

La Ligue de hockey interscolaire féminine de la Conférence Nord a dû composer avec toute une surprise, jeudi matin. Les Bisons de la polyvalente W.-A.-Losier de Tracadie ont annoncé qu’ils cessent immédiatement leurs activités, en raison de «conflits internes».

Inscrites dans la division AAA du circuit, les Bisons occupaient le troisième et dernier rang avec 10 points (4-9-2). Lundi, elles avaient vaincu les Acadiennes de la polyvalente Louis-Mailloux de Caraquet 10 à 2, de loin la meilleure formation de la section AA (16-3-1).

Un courriel provenant de Carl Devost, responsable des sports interscolaires à la polyvalente W.-A.-Losier, a été envoyé au président de la ligue, Charles Albert, jeudi matin.

«Ça disait que les Bisons fermaient les livres en raison de conflits internes. Ç’a été aussi sec que ça. Je n’ai aucune idée pourquoi», a indiqué M. Albert, autant surpris que peiné de voir la fin de l’équipe qu’il avait fondée en 2001.

Cette décision survient alors qu’il ne restait qu’un match à jouer aux Bisons en saison régulière avant de disputer une demi-finale deux de trois face à Miramichi Valley High School.

«Personne ne l’a vu venir, poursuit le président du circuit. Lundi soir, les Bisons ont joué un superbe match pour battre Caraquet, la principale force dans le AA. Je ne pense pas que c’est une question de participation, car il y avait 15 joueuses inscrites cette saison. J’ai déjà vu les Bisons jouer à neuf, huit et même sept joueuses et l’équipe n’avait pas fermé les livres pour autant.»

À court terme, la Ligue de hockey interscolaire féminine de la Conférence Nord va accorder une semaine additionnelle, soit jusqu’au dimanche 16 février, pour disputer les rencontres annulées en raison du mauvais temps au cours de la saison.

Pour la division AAA, les Rebelles de l’École secondaire Népisiguit de Bathurst (18-0-0) et Miramichi Valley High School (10-5-0) s’affronteront directement en finale. Le format de la série demeure à déterminer.

Le circuit n’enquêtera pas non plus sur les circonstances entourant le retrait des Bisons. Comme il s’agit d’un problème d’école, la question sera abordée par l’Association sportive interscolaire du N.-B. M. Albert n’a pas voulu s’avancer sur ce qu’il adviendra de la formation si elle désire rejoindre les rangs du circuit en 2020-2021.